Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » La propolis : un antibiotique naturel issu de la ruche
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La propolis : un antibiotique naturel issu de la ruche

Prélevée sur les bourgeons de certains arbres par l’abeille, avant d’être transformée sous l’action des sécrétions salivaires de cette butineuse appliquée, la propolis est encore une des richesses que nous dispense la nature. Fruit d’un travail minutieux dont nous récoltons les lauriers, elle est aujourd’hui de plus en plus plébiscitée pour ses propriétés thérapeutiques humaines.

Ces qualités ne sont d’ailleurs pas étrangères aux services que rend cette substance « faite maison » à la ruche. Outre l’obstruction de possibles fissures, la propolis est utilisée par les abeilles pour embaumer les intrus potentiels ayant pénétré dans la ruche. Ne pouvant se débarrasser de ces indésirables trop imposants, les travailleuses leur constituent un cocon funéraire à base de propolis, laquelle, en vertu de ses propriétés anti-microbiennes, prévient toute décomposition.

S’il n’est pas en mesure de reproduire les diverses étapes de sa fabrication, l’homme, en observateur averti, a rapidement compris qu’il pourrait tirer parti des étonnantes propriétés de ce produit de la ruche. En témoignent les nombreuses études scientifiques menées au cours des trente dernières années afin d’étudier la composition de cette substance complexe. Elles ont notamment révélé que la propolis est capable de stopper près d’une dizaine de germes pathogènes, égalant ainsi l’action de certains antibiotiques de la médecine classique. En outre, à ce rôle d’antibiotique naturel, s’ajoutent des propriétés anti-inflammatoires et anesthésiques.

Loin d’être exhaustives, ces qualités médicinales représentent de sérieux atouts pour contrer certains désordres courants affectant l’organisme. La propolis peut, en effet, être mise à profit dans le traitement de certains troubles ORL, petits maux hivernaux touchant la gorge, le nez et les oreilles, tels que les angines légères, les rhino-pharyngites, certains cas d’otites externes etc. Dans un domaine différent, elle prévient également l’apparition de caries ou d’abcès dentaires, et combat les problèmes de mauvaise haleine. La sphère dermatologique y trouve aussi son compte, le pouvoir cicatrisationnel de la propolis la rendant apte à soigner les coupures, les engelures, de même que les brûlures et les coups de soleil.

Disponible sous diverses formes (pâtes à mâcher, gélules, granulés, poudre, pommades, solutions liquides, sprays buccaux…) au gré des goûts et préférences de chacun, la propolis se déniche chez des apiculteurs spécialisés, dans des magasins diététiques ou tout simplement en parapharmacie. Pourtant, malgré l’intérêt croissant du public, le statut à accorder à la propolis reste problématique et freine sa diffusion. Classée comme aliment par la réglementation, elle peine à trouver sa légitimité, à cheval entre le complément alimentaire et la médication naturelle.

Cécile Cassier
Pour en savoir plus, se reporter au dossier « La propolis, un antibiotique naturel emprunté à la ruche » dans le n°24 (mars / avril) d’Echo Nature.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
hirondelle
9 avril 2009 - 0 h 00 min

Bonjour,

Au Congrés de Villefranche, il nous a été dit de ne pas confondre. Certains disent que la propolis est un antibiotique alors que c’est un antiseptique.

Pourrions nous avoir une affirmation pour l’un et une information corrigeant l’erreur ?

Merci
Hirondelle


musico
10 avril 2009 - 0 h 00 min

Une raison de plus d’arrêter de tuer les abeilles.


Elizabeth
28 juillet 2015 - 15 h 25 min

Le miel est connu depuis des millénaires pour ses propriétés antibiotiques. Un autre élément, très connu, l’est également et a été utilisé par Hippocrates, le père de la médecine moderne!!

Peut-être en avez vous déjà entendu parlé? Il s’appelle l’argent colloïdal et de nombreuses études scientifiques ont été menées à son sujet:
http://www.institut-katharos.com/#!alternative-naturelle-aux-antibiotiques/c1p3g



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
133

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS