Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » La grippe A/H1N1 invoquée pour l’abattage du cheptel égyptien de porcs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La grippe A/H1N1 invoquée pour l’abattage du cheptel égyptien de porcs

Alors que la grippe A/H1N1 monopolise le devant de la scène internationale, se répercutant de pays en pays, le gouvernement égyptien a ordonné mercredi 29 avril l’abattage du cheptel de porcs du pays, estimé entre 200 000 et 300 000 animaux. Initialement, la raison officielle invoquée pour justifier cet abattage massif était le risque que ces troupeaux représentaient face à la propagation de l’actuelle épidémie de grippe en cours.

Pourtant, à en croire l’OIE (Organisation mondiale de la santé animale), l’abattage de porcs en mesure préventive contre la grippe A est injustifié. Elle déclare ainsi que « l’information scientifique actuellement à disposition de l’OIE et de ses partenaires indique que ce nouveau virus de l’influenza A/H1N1 se transmet d’homme à homme et aucune infection parmi les porcs, ou du porc à l’homme, n’est prouvée ».

En outre, à dater du 27 avril 2009, aucun cas humain de grippe A/H1N1 n’avait été signalé en Egypte selon le porte-parole officiel du ministère de la santé égyptien, Abdel Rahman Chahine.

Dans leurs dernières déclarations, les autorités dirigeantes égyptiennes auraient finalement reconnu procéder à l’exécution de ces élevages pour des raisons d’hygiène, les animaux incriminés étant élevés dans des conditions sanitaires précaires et nourris avec les ordures des villes avoisinantes.

Mais, ce mode d’élevage représente une source de revenus vitale pour ces éleveurs, qui ne sont pas enclins à laisser décimer leurs troupeaux sans réagir. Pour preuve, de violents affrontements ont déjà sévi dans le pays opposant les forces de l’ordre et les éleveurs, notamment dans le quartier de Manchiyet Nasr, sur la colline de Moqattam, à l’Est du Caire. Ils auraient d’ores et déjà fait une dizaine de victimes.

En outre, si cette forme d’élevage pâtit par son manque d’hygiène, elle assure néanmoins le ramassage des ordures dans les quartiers touristiques par les éleveurs de porcs en quête de nourriture pour leurs animaux. Une fois les détritus collectés, ils sont triés, le comestible allant aux cochons et le reste étant vendu au marché de recyclage le plus proche.

Appartenant à une minorité chrétienne copte (1), ces éleveurs de porcs sont généralement mal perçus par le reste de la population égyptienne où la religion musulmane domine, laquelle interprète le cochon comme un animal impur dont la consommation est prohibée.

Cécile Cassier
1- L’Eglise copte désigne une église orientale principalement basée en Egypte.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 mai 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
léon
7 mai 2009 - 0 h 00 min

petite rectification: les coptes sont les survivants des tous premiers chrétiens avant même la constitution de l’église catholique. Leurs ancêtres sont à l’origine des évangiles apocryphes.
Ils sont l’objet de brimades et de tracasseries au même titre que la plupart des peuples et cultures originelles où qu’elles se trouvent.
En voilà un beau prétexte que le H1N1!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
34

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS