Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » L’OMS passe en phase 6 de pandémie mondiale, avec la grippe A/H1N1
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’OMS passe en phase 6 de pandémie mondiale, avec la grippe A/H1N1

C’est après 28 500 cas supplémentaires de grippe A/H1N1 et le passage en phase 5 il y a un mois et demi, que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de décider de passer en phase 6, considérant que nous entrons dans une période de pandémie mondiale. Toutefois, ce matin, le comité d’expert de l’OMS a qualifié de ‘modérée’ la première pandémie mondiale du XXIe siècle.

Lors de la conférence de presse annonçant le passage au stade pandémique, la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan, a rappelé que le A/H1N1 était un virus entièrement nouveau, contagieux et signalé dans 74 pays. Dans ce cadre, elle a estimé sa propagation ‘comme inévitable.’ Néanmoins, elle considère que ‘Nous avons une longueur d’avance’ grâce aux cinq dernières années durant lesquelles beaucoup d’efforts ont été produits pour faire face à une éventuelle pandémie, avec l’arrivée du H5N1. Par ailleurs, la production du stock de vaccin nécessaire à la grippe saisonnière étant en voie d’être atteinte, le vaccin à venir de la grippe A/H1N1 devrait bénéficier d’une capacité de production optimale pour répondre à une demande qui promet d’être exceptionnelle.



Répartition des cas constatés par l’OMS, le 11 juin 2009


Si à ce jour 28 774 personnes ont été officiellement contaminées, la majorité des cas étant survenus chez des personnes âgées de moins de 25 ans, et que la facilité de déplacement des individus a été mise en avant pour expliquer, entre autre, l’importante morbidité du virus, l’OMS ne recommande toujours pas de restriction de voyage ou de fermeture de frontière. Pour Margaret Chan, ‘le nombre de décès est faible’ (144, essentiellement chez les adultes entre 30 et 50 ans, N.D.L.R.) et il ne devrait pas y avoir ‘… un soudain et spectaculaire bond dans le nombre d’infections graves ou mortelles.’

Depuis quelques jours déjà, le passage en phase 6 était devenu une certitude, l’OMS préparant activement le ‘terrain’ en vue de cette annonce pour éviter, autant que faire se peut, tout risque d’affolement. De plus, le passage de la phase 5 à la phase 6 signifie, pour tous les pays, de prendre des mesures renforcées afin de lutter contre la progression du virus A/H1N1, et notamment de lancer la production de vaccin à grande échelle.

Pour le moment, ce passage au stade de la pandémie mondiale ne concerne pas la France. Selon le service de presse de la ministre de la santé, comme tous les Etats, la France est indépendante des décisions de l’OMS et, à ce titre, le pays demeure au niveau d’alerte 5A.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
14 juin 2009 - 0 h 00 min

Mais que nous racontent nos cher technocrates avec leurs virus à la noix?La grippe normale fait des milliers et milliers de morts autour de la planète.Pourquoi nous cassent-ils les pieds pour qq dizaines de morts?voudraient-ils écouler leurs stock de Tamiflu et de masques?Veulent-ils nous obliger à nous vacciner pour le plus grand plaisir des LABO pharmaceutiques?Mais les journalistes qui font partis du plan pour répandre la peur ne savent pas que dans ces instances nationales ou internationales ils y a des gens très influent qui ont des liens d’intêrets avec les labo,les industries en tout genres,les lobbies …Merci à nos informateurs zélés….


PEGASE
14 juin 2009 - 0 h 00 min

Tout à fait d’accord, Patou! Pourquoi se faire peur avec 144 morts sur 6 milliards d’individus?! C’est complètement démesuré. Et, de fait, on peut se poser la question du pourquoi? Sans vouloir être mauvaise langue, la réponse de l’intérête financier paraît malheureusement la plus crédible. Donc, ne pas avoir peur (sinon du vaccin!) est déjà une excellente prévention de la maladie…


jade
14 juin 2009 - 0 h 00 min

Mais tout simplement pour faire peur et vendre un maximum de leur fichu vaccin dont l’efficacité n’aura pas été prouvée, et dont les effets secondaires sont tout à fait inconnus…
Mais grâce à la peur…ça marche !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
140

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS