Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » L’industrie du bronzage artificiel : une usine à cancers ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’industrie du bronzage artificiel : une usine à cancers ?

A grands renforts de campagnes promotionnelles, les professionnels du bronzage artificiel convertissent de plus en plus de Français aux cabines de bronzage. Selon l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), en 2010, 13,5 % des Français déclaraient avoir déjà eu recours à des rayons ultra-violets (UV) artificiels au moins une fois dans leur vie. Un tiers des utilisateurs évoquaient une fréquence d’exposition supérieure à 10 fois par an. Or, moins de 50 % des personnes interrogées s’estiment bien informées des risques de cancer associés aux UV. De fait, de nombreuses idées fausses continuent de circuler sur cette pratique. Près d’un quart des personnes interrogées pensent ainsi que l’exposition aux UV artificiels prépare la peau au soleil et évite les coups de soleil.

Classés comme cancérogènes certains en 2009 par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), les UV artificiels génèrent des risques de cataractes, de cancers cutanés et de mélanome cutané en particulier, un affaiblissement des défenses immunitaires et, dans certains cas, de photo-toxicité et de photo-allergie. Une étude américaine a ainsi conclu que les personnes fréquemment exposées à une lampe à bronzer ont 74 % plus de risques de développer un cancer de la peau. Selon le docteur Mathieu Boniol (InVS), si les expositions des Français aux cabines UV ne changent pas, entre 566 et 2288 décès peuvent être attendus dans les 30 prochaines années. Voyant dans le succès croissant des UV artificiels un « réel enjeu de santé publique », l’InVS recommande des efforts de sensibilisation auprès de la population et des professionnels de santé (médecins, dermatologues, pharmaciens etc.).   

Cécile Cassier
1- L’enquête a concerné 3359 personnes, âgées de 15 à 75 ans, du 3 avril au 7 août 2010.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS