Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » L’industrie baleinière japonaise perd un important client
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’industrie baleinière japonaise perd un important client

L’un des principaux négociants japonais de produits de la mer, Nissiu, a annoncé qu’il cessait ses activités de vente de viande de baleines, pêchées lors des campagnes de ‘recherches scientifiques’ menées par le Japon.

C’est suite au lobbying mené, lors des derniers mois, par Greenpeace pour mobiliser les consommateurs que Nissui a été amené à céder des parts détenues jusque-là dans Kyodo Senpaku, société nippone détenant et gérant la flotte des baleiniers.

Si cette décision est une excellente nouvelle pour la conservation des géants des mers, il ne s’agit que d’une étape vers le respect du moratoire interdisant la chasse à la baleine, adopté en 1986. En effet, depuis cette date, plus de 25 000 cétacés ont été tués en toute impunité, certains pays, dont le Japon (ainsi que la Norvège et l’Islande) continuant de tuer des baleines, sous couvert de recherches scientifiques. Or, la viande des baleines abattues est vendue sur les marchés internationaux, les supermarchés et restaurants japonais eux-mêmes vendant de cette viande de cétacés. On est loin de spécimens de science baignant dans le formol…

Cécile Fargue

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS