Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » H1N1 : nouvelle augmentation des cas, mais sans gravité
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






H1N1 : nouvelle augmentation des cas, mais sans gravité

Pour la deuxième semaine consécutive, le nombre de cas de grippe clinique (1), publié par le réseau Sentinelles, INSERM, UPMC, est en forte augmentation. Au niveau national, pour la semaine qui vient de s’écouler, le réseau estime à 323 le nombre de cas pour 100 000 habitants, contre 216 la semaine précédente. Pour cette semaine de l’année, le seuil épidémique (2) est de 128 cas pour 100 000 habitants.

Treize régions (3) ont dépassé le seuil épidémique contre huit la semaine passée. L’Ile-de-France est largement la plus touchée avec 607 cas pour 100 000 habitants, contre 450 lors de la précédente publication.


Si le nombre de cas augmente, la gravité n’est toujours pas au rendez-vous, d’après le communiqué du réseau : « Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (aucune hospitalisation rapportée) ». La semaine précédente, le réseau faisait état d’un taux d’hospitalisation des cas rapportés inférieur à 1,5 %.
Michel Sage
Schéma © réseau Sentinelles, INSERM, UPMC

1- Fièvre supérieure à 39°C, d’apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires (grippe saisonnière et grippe H1N1).

2- Le seuil est obtenu par un modèle de régression périodique appliqué aux observations passées dit « Serpent de Serfling ».

3- Parmi ces treize régions, les plus touchées sont : Ile-de-France (607 cas pour 100 000), Champagne-Ardenne (411), Centre (358), Haute-Normandie (302), Pays-de-la-Loire (272), Nord-Pas-de-Calais (216), et Limousin (204).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 novembre 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
5 novembre 2009 - 0 h 00 min

j’ai la rate qui se dilate, j’ai le foie qui n’est pas droit… Ha mon Dieu que c’est embêtant de se sentir patraque, Ha mon Dieu que c’est embêtant de n’être pas bien portant.


PNEUSLIC
7 novembre 2009 - 0 h 00 min

Sur le site : »mesvaccins.net »
MesVaccins.net.

Le ministère de la santé attend 1,4 millions de doses du vaccin pandémique Panenza® de Sanofi Pasteur. Ce vaccin sans adjuvant serait réservé aux femmes enceintes et aux nourrissons de 6 à 24 mois. Pour ces groupes, les convocations devraient être envoyées vers le 20 novembre. La recommandation de privilégier un vaccin sans adjuvant par rapport à un vaccin avec adjuvant n’est pas liée à la mise en évidence d’un risque particulier lié au vaccin avec adjuvant, mais au fait que les essais cliniques conduits durant les mois passés avec les vaccins avec adjuvant n’ont pas encore fourni suffisamment de données concernant les femmes enceintes et les nourrissons. Selon Sanofi Pasteur, « le vaccin Panenza®, à dose standard et sans adjuvant, peut être considéré par les autorités européennes comme le vaccin de choix pour protéger des populations spécifiques à risque ».

Alors,pourquoi des adjuvants dans les autres vaccins…! ,puisque « panenza » serai efficace sans adjuvant(faut quand même pas tomber malade avant la fin novembre…)
Ces pauvres labos qui se creusent les méninges pour concocter de savants mélanges pour un adjuvant innofensif qui ne sert à rien ,(mais qu’il ne faut pas donner aux femmes enceintes ni aux nourrissons;tient POUQUOI..?)

ON NE NOUS DIT PAS TOUT …!!

Evidemment je ne me ferai pas vacciner!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS