Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Grippe aviaire : le cap symbolique des 100 décès
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Grippe aviaire : le cap symbolique des 100 décès

Alors que l’Azerbaïdjan vient de rendre public ses 3 premiers cas humains de grippe aviaire, tous mortels, le cap des 100 morts pourrait être franchi s’il s’avérait que ces cas sont liés au virus H5N1.

Pour le moment, les tests pratiqués sur le terrain ont seulement confirmé qu’il s’agissait du sous-type H5 du virus. Des échantillons ont été envoyés au Royaume-Uni, afin de vérifier le diagnostic et de faire des analyses complémentaires pour identifier complètement la souche du virus. Néanmoins, dans le sous-type H5, H5N1 est la seule souche connue à l’origine d’infections chez l’homme (cf. notre dossier spécial Grippe aviaire), il est donc fort probable, selon l’OMS (organisation mondiale de la santé), que les tests complémentaires la détectent.

Dans les 3 cas, il s’agit de jeunes femmes, âgées de 17 à 21 ans, situées dans des localités différentes de l’Azerbaïdjan. Bien que dans 2 de ces lieux, on ait observé des volailles mortes au cours des dernières semaines, la cause de la contamination reste pour le moment inconnue.

Actuellement, sur les 176 cas de grippe aviaire, de souche H5N1, officiellement recensés, 98 ont eu une issue fatale. Le cap très symbolique des 100 morts pourrait donc être passé très prochainement. Si le nombre de morts reste modéré, l’évolution ne fléchit pas avec, à ce rythme, une année 2006 qui pourrait à elle seule enregistrer plus de cas de contamination et de mort qu’au cours des 3 dernières années.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 mars 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS