Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Evaluer les effets indésirables des compléments alimentaires…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Evaluer les effets indésirables des compléments alimentaires…

En juillet 2009, dans le cadre de la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires, l’Afssa (1) se voyait confier « la mise en œuvre du système de vigilance sur les nouveaux aliments, les compléments alimentaires, les aliments qui font l’objet d’adjonction de substances à but nutritionnel ou physiologique ainsi que sur les produits destinés à une alimentation particulière ». Ouvrant la phase pilote de cette mission, les compléments alimentaires seront les premiers à être passés au crible afin de mieux identifier les effets indésirables induits par leur consommation.

Concrètement, cette surveillance reposera sur la déclaration par les professionnels de santé des effets secondaires constatés chez des personnes ayant consommé ce type de produits. Tout en préservant l’anonymat du patient, les données recueillies seront ensuite transmises à l’Afssa afin d’être analysées par un comité technique. Le cas échéant, des partenaires européens de l’Agence pourront être consultés.

Pour l’heure, les professionnels de santé peuvent d’ores et déjà interroger le dispositif mis en place, et ce via le site internet de l’Agence. Il faudra, toutefois, attendre le premier semestre 2010 pour voir appliquer les actions qui permettront à ce même personnel de santé de « participer pleinement à la vigilance de ces produits ».

Cécile Cassier
1- Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Isidora
3 novembre 2009 - 0 h 00 min

Depuis 2003, je prends un complément alimentaire de qualité qui s’appelle Bioveinol et depuis cette date je n’ai plus aucune douleur liée à mes varices donc certains sont bons et d’autres pas je m’en doute ,ce que j’ai pris à Nutrithérapie ne m’a jamais posé de problèmes .Vous pourriez peut-être indiquer les marques de complément alimentaire à risque!


patou
5 novembre 2009 - 0 h 00 min

Ils ont bien raison de reduire encore notre liberté de nous soigner ,nos dirigeants , ça fait de l’ombre aux gros labo..Pourquoi n’interdisent-ils pas les additifs toxiques que l’on trouve dans l’alimentation conventionnelle et industrielle ..mais ça ,ça rend malade les gens et après les gros labo les soignent avec encore plus de produits chimiques et toxiques ….


stardiet
5 novembre 2009 - 0 h 00 min

A l’heure où la France autorise des boissons énergétiques réputées dangereuses, les gros labos pharmaceutiques ne supportent pas un marché, qui se traite souvent en vente directe et qui échappe à leur main-mise. Comme toujours le pouvoir en place obtempère à l’injonction de ces derniers de récupéré ce marché juteux !
Les petits laboratoires qui sont au moins aussi compétents, risquent de supporter mal d’éventuelles restrictions ! Or, qui des grands labos, ou des réseaux de vente directe créent le plus d’ emplois ? De toute évidence c’est la vente directe, en pleine croissance malgré la crise, qui crée de l’emploi durable en amont (fabrication, logistique, communications…) et permet à des centaines de milliers de VDI et auto-entrepreneurs, commerciaux…de créer de la richesse et relancent la consommation et donc l’emploi.
Les gros laboratoires ont bien trop d’influence sur les pouvoirs publics (voir l’affaire du vaccin H1N1), c’est louche !


rontudju
11 novembre 2009 - 0 h 00 min

J’en ai pris, acheté en magasin bio, et j’ai été malade ! très ! je suis allergique au soja, et je ne le savais pas, il a fallu des années pour découvrir que je m’empoisonnais avec le soja, si super pour remplacer les protéines de la viande, etc… peut-être même l’allergie provient-elle de ce complément là ?

La moindre des choses, ça aurait été qu’il y ait un avertissement au sujet de ce risque sur ce complément-là, or, rien !

Alors qu’en fait, il semblerait qu’il y a autant d’allergiques au soja qu’au gluten…

Je suis pour une surveillance des compléments, canalisée, pas au profit des gros labos. Il faut aussi balayer devant la porte des compléments alimentaires du réseau bio-écolo.

Comme le dit si bien « stardiet », eux aussi suivent les lois du marché et peuvent déraper, et j’ai failli en mourir !

Par ailleurs, j’en profite pour signaler cette omerta sur les méfaits du soja, qui arrange si bien TOUS les secteurs alimentaires, qu’ils soient conventionnels ou bios.

Surconsommé, consommé en dépit du bon sens (les japonais mangent traditionnellement de la viande avec, pour pouvoir le digérer ! °o° ), quand seront reconnus officiellement les dangers du soja ?

Pas demain, il y en a partout, et ça casserait toutes (souligné) les chaines d’alimentation… et je doute même que cette nouvelle « surveillance » porte ça à la lumière !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
147

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS