Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Europe : 90 millions de tonnes de nourriture à la poubelle par an
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Europe : 90 millions de tonnes de nourriture à la poubelle par an

Dates de péremption dépassées, fruits et légumes oubliés dans le réfrigérateur etc., chaque citoyen jette entre 15 et 20 kg de nourriture par an, dont presque la moitié ne quitte jamais son emballage. Ces petits gâchis quotidiens s’ajoutent aux autres gaspillages lors des phases de transport, de stockage, de préparation et de consommation des denrées. Au final, 90 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en Europe, dont 14, 3 millions de tonnes sont le fait de la Grande Bretagne, 9 de la France et 4 de la Belgique. Selon une étude de la Commission européenne, si rien n’est fait, le gaspillage alimentaire augmentera de 40 % d’ici 2020.

Le gaspillage annuel de près de 50 % d’aliments sains dans l’Union européenne par les ménages, les supermarchés, les restaurants et la chaîne alimentaire est d’autant plus dommageable que 79 millions de citoyens vivent actuellement au dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l’aide alimentaire humanitaire.

Afin d’enrayer ce gaspillage inacceptable, le Parlement européen a voté, le 19 janvier, une résolution visant à réduire de moitié les gaspillages alimentaires d’ici 2025. Les députés demandent la mise en place d’une stratégie coordonnée, aux échelles nationales et européenne, améliorant l’efficacité de la chaîne et des circuits alimentaires, secteur par secteur. Ils suggèrent notamment d’instaurer une double date de péremption, indiquant, d’une part, la date limite de vente (date de commercialisation) et, d’autre part, la date limite de consommation (date de consommation). Parallèlement, ils proposent la réalisation de campagnes de sensibilisation à destination du public et la création de cours d’éducation alimentaire dans les écoles.

D’autres pistes sont évoquées, telles que la mise à disposition de plusieurs dimensions d’emballages, permettant aux consommateurs d’acheter la quantité souhaitée. Par ailleurs, les produits proches de la date de péremption ou endommagés devraient pouvoir être vendus au rabais, afin de les rendre plus accessibles aux personnes démunies. Enfin, les institutions publiques doivent privilégier des services de restauration et d’hôtellerie responsables, utilisant des produits locaux et redistribuant les invendus aux personnes en difficulté ou aux banques alimentaires. Il revient désormais à la Commission de se prononcer sur les propositions soutenues par le vote parlementaire.  

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
zygo
22 janvier 2012 - 0 h 00 min

Je trouve bizarre de comparer la Belgique (11 millions d’habitants) à la France (65 millions) et la Grande Bretagne (58 millions). Globalement on peut penser que la France est plus économe que les deux autres.

Par ailleurs grosso modo, si on se base sur 20kg par an et par personne (en France?) on arrive à 1,3 tonnes jetées par les habitants. ce qui veut dire que tout le reste (soit plus de 85% est le fait du commerce, des transports etc). Mais c’est toujours le consommateur qui est montré du doigt.

Beaucoup de gens sont terrorisés par ces dates de péremption qu’on trouve partout, y compris par exemple sur le miel (le miel se périme?) et sur le camembert! Il m’est arrivé de consommer un yaourt oublié dans un frigo (au boulot) qui était périmé depuis deux mois, il était parfaitement comestible. Le yaourt ne se périme quasiment pas, pour des raisons de « bonnes bactéries » qui font concurrence aux autres. A part les fruits complètement pourris (quelquefois en une nuit) ça m’étonnerait que je jette 20 kg par an!


lupus
23 janvier 2012 - 0 h 00 min

Les « grands » dirigeants vont nous expliquer que ça fait tourner l’économie, marcher le commerce et que ça fait travailler plus pour gagner plus.
C’est sûr on finira par crever de notre bêtise.
Pendant ce temps là, les restaus du cœur….
Dans les 90 millions de tonnes j’aimerais bien savoir quelle est la part d’aliments végétaux et animaux. Je me demande combien de bestioles sont abattues pour finir à la poubelle.
Mafia partout, justice nulle part !


Carotte
24 janvier 2012 - 0 h 00 min

je suis d’accord avec vous – les dates de péremption sont souvent ridicules, mais les gens sont tellement paniqués qu’il ne font plus confiance à leur jugeote (ou à leur odorat)
concernant le mode de calcul, il manque de clarté, pas très cohérent tout ça… ce qui est sûr c’est que je ne jette certainement pas 60 kg (nous sommes 3 à la maison) de bouffe à la poubelle par an, il m’arrive rarement d’oublier quelque chose au frigo…


quinami
24 janvier 2012 - 0 h 00 min

J’ai déjà consommé des yaourts (nature) périmés depuis 7 à 8 semaines. Ils n’en étaient que meilleurs à mon goût. (A ne pas faire avec des yaourts aux fruits, ou des crèmes desserts !) De nombreux produits ne deviennent pas subitement mauvais d’un jour à l’autre …
Avez-vous vu le film « We feed the world » ? La première scène montre des camions déversant des tonnes de pains inutilisés. Impressionnant.


ladydidi
25 janvier 2012 - 0 h 00 min

… au Japon à partir de 18h, tous les produits frais pré-emballés des immenses rayons traiteur sont vendus à -50% (attention: je ne parle pas de produits ayant atteint leur date limite de vente.) Quand on a un budget limité, ça permet de se régaler pas cher et le super-marché ne jette presque rien. Ça ne résoud pas le problème des emballages dont les Japonais sont les champions, mais au quotidien, c’est bien agréable.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
50

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS