Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Ethiopie : spoliation de terres en période de famine
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ethiopie : spoliation de terres en période de famine

Des milliers de personnes souffrent de la famine en raison d’une grave sécheresse qui affecte actuellement le sud de l’Ethiopie, la plus sévère dans cette région depuis ces soixante dernières années. Or, selon une enquête de l’ONG Survival International, de grandes étendues de terres fertiles dans la vallée de l’Omo, au sud-ouest de l’Ethiopie, ont été cédées à des compagnies malaisiennes, italiennes et coréennes, ou sont directement gérées par l’Etat, pour y pratiquer une agriculture intensive d’exportation. Le gouvernement projette, en outre, d’étendre encore à 245 000 hectares la superficie des terres qu’il destine principalement à la culture de la canne à sucre.

Dans cette région, 90 000 autochtones dépendent de leurs terres pour subvenir à leurs besoins. Si, à l’heure actuelle, les tribus de la vallée de l’Omo sont encore épargnées, leur sort reste incertain. En effet, les décrivant comme des « arriérés », le gouvernement entend convertir ces fermiers auto-suffisants, éleveurs et chasseurs en ouvriers agricoles dans les plantations. Nul besoin de préciser qu’en cas d’opposition, les réfractaires seront tout bonnement expulsés. Le projet gouvernemental implique également la construction d’une série de barrages le long de la rivière Omo, dont celui de Gibe III destiné à devenir le plus grand barrage du continent africain. La construction de centaines de kilomètres de canaux d’irrigation, nécessaires à ce projet colossal détournera les eaux dont dépendent les tribus, qui ne pourront plus compter sur les crues annuelles pour cultiver.

D’après Survival International, les populations locales ont l’interdiction de s’adresser aux étrangers et aux journalistes. Toutefois, un étranger, récemment rendu sur place, aurait confié à l’ONG que les autorités policières n’hésitaient pas à réprimer, emprisonner, torturer et violer les femmes afin d’étouffer toute opposition à cette spoliation des terres.   

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 26 juillet 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Josemite
28 juillet 2011 - 0 h 00 min

Quand donc l’homme deviendra t’il raisonnable ? Faut il tout détruire au nom du profit ? Que va t’il rester dans quelques années? Un retour en arrière sera difficile sinon impossible.


nicolekretchmann
31 juillet 2011 - 0 h 00 min

Gandhi « Change ton monde, si tu veux changer le monde ».
Qui devient végétarien pour qu’il y ait suffisamment d’eau et de céréales pour tous les humains de la Terre ?


brutus38
1 août 2011 - 0 h 00 min

Tout à fait d’accord avec vous Josemite, mais ne révez pas, l’homme ne deviendra JAMAIS raisonnable car il est MAUVAIS par nature, vous en doutez ? sinon il serait BON et GÉNÉREUX il n’y aurait JAMAIS de guerre, JAMAIS de misère, plus de riches qui exploitent les pauvres, plus de sans abri délogés par les forces de l’ordre à la demande des nantis ….Ce monde là n’existe pas (hélas)


stardiet
1 août 2011 - 0 h 00 min

Le pov’…type qui « dirige » notre pays droit au casse-pipe serait bien inspiré, au lieu de
gaspiller notre argent à bombarder partout dans le monde, d’utiliser cet argent pour aider à sauver les 12 millions de pauvres gens, hommes, femmes, enfants, vieillards, qui risquent de mourir de famine si on n’agit pas urgemment.
L’autre pov’type, le Kouchner, pourrait réclamer le droit d’ingérence avec, pour une fois, légitimité.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
53

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS