Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Encore 4 400 cas de saturnisme infantile en France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Encore 4 400 cas de saturnisme infantile en France

Dans un bulletin hebdomadaire paru le 27 mai dernier, l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) a publié les premiers résultats de l’enquête nationale de prévalence du saturnisme infantile en France. Une fois n’est pas coutume, bien que le saturnisme ne soit pas encore éradiqué, sa prévalence a largement diminué au cours des dernières années. Menée en 2008-2009, l’étude révèle ainsi que le nombre d’enfants âgés de 1 à 6 ans et ayant un taux de plomb dans le sang supérieur à 100µg/L, soit la définition donnée au saturnisme infantile, a été divisé par 20 depuis la précédente étude datant de 1995-1996. Pour la France métropolitaine, le nombre d’enfants de 1 à 6 ans touchés serait donc passé de 84 000 à 4 400 cas.

Ces progrès démontrent la nécessité et l’efficacité des actions préventives entreprises depuis 15 ans pour enrayer cette maladie, incluant la suppression de l’essence au plomb, l’amélioration de l’alimentation, le traitement des eaux de distribution publique ou encore l’amélioration de l’habitat. Et, au regard des dernières conclusions rendues, la loi relative à la politique de santé publique de 2004, prescrivant une diminution de la prévalence du saturnisme de moitié, a largement atteint l’objectif qu’elle s’était fixé.

Toutefois, les 4 400 cas d’enfants qui persistent encore restent 4 400 occurrences de trop. D’après l’étude, 25 % des enfants de 1 à 6 ans ont un taux de plomb dans le sang supérieur à 25 µg/L et 5% ont une plombémie supérieure à 34 µg/L. Si l’on est loin du taux limite indiquant le saturnisme, l’InVS rappelle que « le plomb est un toxique pour lequel on ne connaît pas de seuil en dessous duquel il n’y aurait pas d’effet ». Et d’ajouter : « Les études récentes montrent des effets sur le développement cognitif et moteur des enfants à des niveaux d’imprégnation aussi bas ».

La plupart des enfants atteints de cette maladie accumulent des facteurs défavorables tels qu’un habitat dégradé ou insalubre, une suroccupation du logement…

Des efforts doivent également être réalisés quant au dépistage du saturnisme chez les enfants. En effet, seule une faible partie des enfants intoxiqués est aujourd’hui diagnostiquée chaque année. On estime à environ 300 les nouveaux cas détectés chaque année, tous âges confondus de 0 à 17 ans.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 juin 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS