Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » E. Coli : l’alimentation bio décriée à tort
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






E. Coli : l’alimentation bio décriée à tort

Le 27 juin dernier, deux directeurs de recherche du CNRS publièrent une tribune dans le journal Libération, dans laquelle ils rapportaient une étude conduite en 1996. Attribuée au Centre de contrôle des maladies infectieuses d’Atlanta (Center for Disease Control d’Atlanta – CDC), celle-ci reliait un tiers des 250 décès dus à une souche pathogène d’E. Coli à la consommation de produits bio. Basant leur argumentation sur cette documentation, les deux chercheurs concluaient que : « les mérites de l’agriculture biologique s’accompagnent inévitablement de risques alimentaires spécifiques ».  

Or, d’après l’association Générations Futures et la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB), l’étude invoquée n’existe pas. Contacté par celles-ci, l’un des scientifiques du CNRS n’a pas été en mesure de fournir de référence pour la supposée étude américaine. Selon lui, elle est tirée d’un ouvrage de Alan McHughen, un scientifique canadien. Mais, toujours d’après les associations, l’auteur canadien n’a lui-même fait que reprendre la rumeur entretenue par Dennis T. Avery, qui travaille pour le Hudson Institute, heureux bénéficiaire de fonds émanant de firmes telles que Monsanto, Syngenta et Dow Agroscience.

D’après les associations, cette prétendue étude, établissant que les personnes consommant des aliments biologiques présentent beaucoup plus de risques d’être infectés par E. Coli, a été démentie dès 1999, par les cadres dirigeants du CDC. Ces derniers ont, en effet, réfuté avoir conduit de tels travaux. De fait, depuis la récente affaire des graines germées contaminées par des souches virulentes d’E Coli., les produits biologiques sont la cible de nombreuses accusations. Cet amalgame malheureux nuit à l’image de l’ensemble de la filière, comme en atteste un récent sondage Ifop. Réalisé mi-juin par le WWF, celui-ci notait que 50 % des Français ne pas font pas confiance aux produits alimentaires d’appellation bio. Pourtant, les exemples de contaminations alimentaires au sein de la filière alimentaire classique ne manquent pas, bien au contraire.  

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 juillet 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jiceben
31 juillet 2011 - 0 h 00 min

Réponse 1 :
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4779

Questions :
- Combien ont-ils été payés ?
- Par qui ?
qui a des infos la-dessus ?

Réponse ?
Que répondre ? Comment répondre ?

Faire une bonne grève de la faim (pour attirer les médias qui sont en maque de croustillant pendant l’été), avec juste la possibilité de manger des légumes bio …
Qu’en pensez-vous ?


nicolekretchmann
31 juillet 2011 - 0 h 00 min

ce monde n’est pas le mien.
Le bon sens devrait primer !
Il est certain que le maximum de pesticides est bon pour la santé… des laboratoires !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
35

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS