Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Dix millions d’euros pour dédommager les victimes des essais nucléaires ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Énergies renouvelables : indispensables à ...
  2. Poêle à granulés : quelles règles de sécurité ?
  3. Les transports en commun gratuits en Allemagne ?
  4. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  5. L’argent colloïdal


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Dix millions d’euros pour dédommager les victimes des essais nucléaires ?

Hervé Morin, ministre de la défense, a présenté aujourd’hui son projet de loi d’indemnisation des victimes des essais nucléaires effectués par la France entre 1960 et 1996 dans le Sahara algérien et en Polynésie. Futurs bénéficiaires de ce fonds d’indemnisation, « environ 150 000 travailleurs civils et militaires sont théoriquement concernés, sans compter les populations qui vivaient au Sahara et en Polynésie à l’époque des essais ». Prévue pour la première année sur les crédits du ministère de la défense, le montant de la première enveloppe débloquée s’élèverait à dix millions d’euros.

Une commission indépendante, constituée de médecins et présidée par un magistrat, sera chargée de l’attribution de ces indemnisations et examinera les dossiers au cas par cas. Pour rendre son avis, celle-ci « s’appuiera sur des données scientifiques et médicales de l’organisation des Nations Unies compétente. Surtout, contrairement à ce qui se passait jusqu’à présent, il n’appartiendra plus au demandeur de prouver le lien de causalité entre l’exposition à des radiations et sa maladie. Pour refuser une demande de réparation, l’Etat devra donc démontrer que la pathologie n’est pas radio-induite ».

Pour l’heure, rien n’est encore gagné, le projet de loi devant prochainement être présenté en Conseil des ministres. S’il venait à être validé, pour toute demande d’indemnisation acceptée, « la réparation du préjudice sera intégrale » à en croire les déclarations du ministre chargé de la défense. Des propos qui, bien que de bon aloi, pourraient sonner faux aux oreilles des victimes.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Tikehau
27 mars 2009 - 0 h 00 min

En estimant à 10% le nombre de victimes à dédommager on arrive péniblement à 667 euros d’indemnisation par personne ou par ayants-droits. C’est la grande braderie !


lupus
28 mars 2009 - 0 h 00 min

On attend quelques années que la plupart des victimes aient disparu puis on verse une aumôme à ceux qui ont réussi à tenir tant bien que mal durant une vie de souffrance. Quant aux dégâts sur l’environnement et la détérioration des sites à long terme c’est une autre histoire…






à lire aussi
     
Flux RSS