Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Diminuer l’exposition aux ondes des antennes relais : un casse-tête
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Diminuer l’exposition aux ondes des antennes relais : un casse-tête

Dans le cadre de la table ronde « Radiofréquences, santé, environnement », organisée en mai 2009, François Brottes, député de l’Isère a remis, le 30 août dernier, ses premières recommandations à Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie et Eric Besson, ministre de l’industrie. Outre un état des lieux de l’exposition actuelle de la population, ce rapport préalable entend évaluer la faisabilité d’un abaissement de l’exposition aux radiofréquences, émises par les antennes relais de téléphonie mobile. En outre, il étudie de nouvelles procédures de concertation et d’information locales en vue de l’implantation d’antennes relais. Sur ce dernier point, des expérimentations sont menées dans 9 villes pilotes.

Concernant l’exposition de la population aux ondes électromagnétiques émises par les antennes relais, 17 quartiers pilotes, représentatifs de la diversité des configurations urbaines, ont été soumis à expérimentation. Un état des lieux a été réalisé pour 9 d’entre eux, situés dans les 14e et 15e arrondissements de Paris, à Courbevoie, Grenoble, Grand Champ, Thiers, Kruth, Cannes et Brest. On a relevé des niveaux d’exposition entre 0,1 et 5 V/m, les valeurs limites réglementaires étant fixées à 41 V/m ou plus. Toutefois, des points « géographiquement isolés », dits « atypiques », ont révélé une exposition sensiblement plus élevée que la moyenne, bien que restant en-deça des valeurs limites.

Pour ces points noirs, des simulations de modifications d’emplacement ou d’ingénierie ont montré une réduction de l’exposition, sans notable dégradation de la couverture et de la qualité de service. Des simulations de réduction de l’exposition des riverains ont été effectuées dans trois de ces quartiers. Les simulations avec ces puissances réduites ont démontré qu’un abaissement de l’exposition jusqu’à 0,6 V/m pouvait entraîner une forte détérioration de la couverture du réseau, notamment à l’intérieur des bâtiments. En moyenne, les pertes étaient de 82 % pour la couverture intérieure à Paris 14e, de 44 % à Grenoble et de 37 % à Grand Champ. Ces travaux de simulation devront être confirmés par des expérimentations, programmées pour l’automne prochain. Un comité technique, piloté par l’Agence Nationale des FRéquences (ANFR), assurera la poursuite de ces travaux. La première réunion de ce comité est prévue pour la mi-octobre 2011.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
4 septembre 2011 - 0 h 00 min

quid des gens exposés et qui souffrent…???j’ai vecu près d’une antenne c’est infernal on a dû démenager…alors que ce système marche moins bien si on baisse l’intensité , on s’en fout!!!!
les accros preferent peut etre crever que de se passer de leurs joujoux….moi non.


pierrot
10 septembre 2011 - 0 h 00 min

Dans la les autres pays européens, la norme d’exposition maximale est beaucoup plus faible qu’en France. En Suède, l’électrohypersensibilité est même reconnue et des zones « blanches » ont été créées. Pourquoi n’est-on pas capable de faire la même chose en France ? La santé n’a pas de prix !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS