Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Des prix alimentaires élevés et instables jusqu’en 2012
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des prix alimentaires élevés et instables jusqu’en 2012

Selon les dernières prévisions de la FAO (1), les prix internationaux des denrées alimentaires de base devraient rester soutenus et instables d’ici la fin de l’année et début 2012. Les deux principaux facteurs en cause sont la forte diminution des stocks alimentaires et la faible augmentation de la production de la plupart des cultures.

Après avoir progressé en début d’année à des niveaux observés durant la crise alimentaire de 2007-2008, les cours mondiaux des denrées alimentaires ont accusé un léger recul (-1 %) en mai 2011. Cette légère baisse s’explique par la baisse des cours des céréales et du sucre, qui a plus que compensé l’augmentation des prix de la viande et des produits laitiers. Toutefois, malgré les niveaux records attendus, la récolte de céréales de 2011 devrait à peine suffire à répondre à la forte augmentation de la demande, d’où un maintien des prix. Sans surprise, les pays à faible revenu et à déficit vivrier et les pays les moins avancés devraient être les plus touchés par le boom record de la facture des importations alimentaires, avec des dépenses annoncées supérieures respectivement de 27 % et 30 % par rapport aux importations alimentaires de l’an dernier.

Cécile Cassier
1- Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

2- Un trillion équivaut à un milliard de milliards.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 08 juin 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
pavupapri
9 juin 2011 - 0 h 00 min

c’est une erreur de croire que les prix alimentaires vont pouvoir rebaisser et se stabiliser. les accaparements de terre (50 millions d’hectares) destinés pour une grande partie aux agro-carburants, l’augmentation de la population, la destruction des terres agricoles pour cause d’urbanisation, d’érosion, de désertification tout ces facteurs sont en augmentation structurelle et ne sont nullement compensés par une augmentation de la productivité.
plus les sécheresses oules inondations , tout concourre pour penser que les prix vont augmenter



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS