Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Des médicaments contre la toux contre-indiqués chez le jeune enfant
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des médicaments contre la toux contre-indiqués chez le jeune enfant

Suite à un avis émis par l’Afssaps (1), les médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et de l’Hélicidine ne seront plus délivrés en pharmacie pour des enfants de moins de 2 ans à compter du 29 avril 2010. Cette décision fait suite à plusieurs cas d’encombrement respiratoire et d’aggravation de bronchiolite aiguë du nourrisson, rapportés avec les médicaments précités. En effet, destinés à fluidifier les sécrétions bronchiques, ces derniers peuvent, dans certains cas, aggraver un surencombrement bronchique, en raison de la faible capacité à tousser des nourrissons pour éliminer les sécrétions produites. Parmi les 70 cas recensés de complications respiratoires liées à l’aggravation de l’encombrement bronchique, plus de la moitié sont ainsi survenus chez des nourrissons âgés de moins d’un an. La majorité de ces cas était grave et a nécessité une hospitalisation.

Pour l’heure, à partir du 29 avril, les pharmaciens seront chargés de remettre un document d’information aux parents présentant une prescription de médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et de l’Hélicidine. L’adaptation des conditionnements et des notices devrait, quant à elle, intervenir au 1er juillet prochain. Celle-ci s’avère, en effet, pertinente dans la mesure où les médicaments incriminés restent indiqués chez les enfants dont l’âge excède la limite des deux ans.

En outre, dans le prolongement de l’évaluation des médicaments mucolytiques, l’Afssaps a initié une réévaluation des médicaments utilisés dans la prise en charge de la toux et des troubles de la sécrétion bronchique chez le nourrisson, en particulier les antitussifs aux propriétés antihistaminiques. Les résultats devraient être disponibles en septembre 2010.

Dans son communiqué, l’Agence rappelle toutefois que « la toux est un symptôme fréquent chez le nourrisson (enfant de moins de 2 ans), le plus souvent associé à une infection des voies respiratoires. C’est un réflexe naturel et indispensable de défense de l’organisme. En dehors de certains signes de gravité (gêne respiratoire, difficultés importantes à s’alimenter) qui doivent orienter vers une consultation médicale, des mesures simples et non médicamenteuses sont recommandées pour améliorer le confort de l’enfant (lavage du nez au sérum physiologique, hydratation, aération de la chambre et éviction du tabac) ». L’avis médical ne s’avère nécessaire que si la toux se prolonge plus de 4-5 jours en l’absence d’amélioration.

Cécile Cassier
1- Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 29 avril 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
27

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS