Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Déclin des moustiques vecteurs du paludisme dans certains pays africains
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Déclin des moustiques vecteurs du paludisme dans certains pays africains

En Tanzanie, en Erythrée, au Rwanda, au Kenya et en Zambie, on assiste actuellement au déclin du moustique vecteur du paludisme (1). Or, si bon nombre de scientifiques spécialisés attribue cet heureux constat à la bonne réussite des programmes de contrôle (moustiquaires etc.), tous ne se montrent pas aussi catégoriques. Selon le professeur Dan Meyrowitsch (2), 99 % de la diminution de la population de moustiques, dans la dernière partie des années 1990, est associée à une diminution des précipitations, due au changement climatique. Ainsi, si le volume des précipitations était plus stable de 2003 à 2009, les pluies étaient également plus chaotiques, survenant même hors saison des pluies. Ces changements auraient, dès lors, perturbé le cycle naturel du développement des moustiques. Mais d’autres hypothèses restent à prendre en compte, telles qu’une maladie affectant les moustiques ou l’utilisation de pesticides par les communautés locales.

Si les chercheurs se réjouissent de voir baisser le nombre de victimes de la maladie, notamment des enfants, au cours des cinq ou six dernières années, ils s’inquiètent du mystère entourant ce phénomène. Pour l’heure, ils ne sont pas en mesure de déterminer si le paludisme a été éradiqué de ces régions ou s’il est simplement en état de dormance jusqu’à la prochaine épidémie. Preuve des incertitudes qui règnent en la matière, en février 2011, des chercheurs ont découvert une nouvelle sous-espèce du moustique Anopheles gambiae, principal vecteur de cette maladie.

Cécile Cassier
1- Le paludisme est une maladie infectieuse causée par un parasite du genre « Plasmodium » et transmise via la piqûre de certains moustiques.

2- Département de recherche sur les services de santé de l’université de Copenhague, au Danemark.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 24 septembre 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Tavott 04
1 octobre 2011 - 0 h 00 min

En France !!!

A Port Saint Louis du Rhône, après avoir travaillé dans les canaux d’ irrigation ! Pas la peine d’ aller en Afrique ou ailleurs..
Des avions épandeurs d’ insecticide ont été utilisé puis des petits poissons introduit les « Gambusies » qui se nourrissent des larves de moustique.
En 73 lors de mon service militaire à Miramas ont dormait encore sous moustiquaire.
Aujourd’hui avec le temps et les traitements les crises de Palu se font rares, mais je ne vais plus à la pêche dans les canaux !!!

Adessias !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
38

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS