Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » De la viande issue de clones dans les assiettes anglaises et belges
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






De la viande issue de clones dans les assiettes anglaises et belges

C’est officiel, la Food Standards Agency (1) vient de reconnaître que de la viande bovine, obtenue à partir d’une filière de clones, avait intégré la chaîne alimentaire au Royaume-Uni. Si la FSA reconnaît ignorer combien d’embryons issus d’animaux clonés ont été importés en Grande-Bretagne, son enquête a permis d’identifier 4 taureaux et 4 vaches qui en sont issus. Provenant tous d’une même vache clonée aux Etats-Unis, seulement deux de ces animaux (des taureaux) auraient été abattus. Selon l’agence anglaise, la viande d’un seul a été consommée avec certitude (Dundee Parachutistes, né en décembre 2006 et abattu en juillet 2009).

Outre la viande et les produits qui en sont issus, ces taureaux et vaches anglais sont de type Holstein, une race dédiée à la production laitière. Aussi, la FSA tente de déterminer si du lait de vache, descendant de clone, est également entré dans la chaîne alimentaire. Ce qui est plus que probable, d’autant qu’un éleveur anglais a déclaré a l’International Herald Tribune vendre le lait d’une vache née d’un clone …

Dans ce cadre, l’agence tente de rassurer l’opinion publique anglaise en soulignant, entre autres, que la consommation de viande clonée a été autorisée aux USA, après plusieurs études démontrant son innocuité. Toutefois, elle rappelle que la viande provenant de clones, et de leur descendance directe, ainsi que les produits qui en sont dérivés sont considérés comme des aliments nouveaux et doivent à ce titre être soumis à une autorisation de mise sur le marché (une amende de 5 000 £ est prévue pour les contrevenants).

Hier, suite à la publication d’un article du Guardian, cette affaire s’est étendue à la Belgique. Le quotidien évoque en effet l’exportation dans ce pays de la viande d’un taureau abattu en mai, issu de l’embryon d’une vache clonée. L’information a été officiellement confirmée par l’AFSCA, néanmoins, s’appuyant sur la position de la Commission, l’agence belge considère qu’il s’agit d’aliments conventionnels et qu’à ce titre aucune mesure spécifique ne s’applique.

En effet, pour la Commission européenne, il n’y a aucun problème au regard de la législation. Issue de leur descendance et non pas des sujets clonés, cette viande est conventionnelle et ne nécessite donc aucune mesure spécifique … Pourtant, ne serait-ce qu’au regard de la mortalité et du vieillissement prématurés dont sont victime la plupart des clones, on peut légitiment se poser des questions quant à la commercialisation de produits provenant de leur descendance. Dans le cas présent, les 8 bovins de la première génération sont à l’origine de 97 individus supplémentaires, tous considérés parfaitement ‘normaux’ … au regard de la législation.

Pascal Farcy
1- La FSA est l’agence anglaise en charge de la sécurité des alimentaires et donc des demandes d’homologation des nouveaux aliments.

2- Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire en Belgique.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS