Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » De la viande de brousse importée illégalement en France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






De la viande de brousse importée illégalement en France

Du 17 au 26 mai derniers, une vaste opération interministérielle de contrôle (1) a été menée à l’aéroport de Roissy, dans le cadre de la lutte contre les trafics de viande provenant d’animaux sauvages d’Afrique, également appelée « viande de brousse ». Cette campagne a permis de saisir 518 kg de viande, dont 126 portant sur des espèces protégées, et 540 kg de poisson. Les saisies ont concerné de la viande fraîche de varan, de python, de crocodile, d’éléphant, d’antilope, de porc-épic, de pangolin, de singe, de lièvre, ainsi que du miel de brousse, du bœuf, du mouton, des chenilles, de la peau de léopard et une importante quantité de poisson séché.

Au final, les agents de contrôle ont relevé une centaine d’infractions, dont les plus graves ont conduit à l’arrestation de 9 personnes. Ces infractions sont parfois le fait de touristes qui, en dépit de la réglementation qui l’interdit, rapportent dans leurs bagages de la viande fraîche, parfois issue d’espèces protégées. Mais tous n’enfreignent pas la loi pour leur seule consommation personnelle. Certains contrevenants opèrent à des fins commerciales, contribuant ainsi à alimenter l’économie parallèle.

Cette pratique illégale soulève un risque sanitaire important dans la mesure où les conditions de transport des denrées alimentaires ne garantissent pas une bonne conservation. Par ailleurs, ces produits sont susceptibles d’introduire sur le territoire des maladies graves telles que la grippe aviaire, la fièvre aphteuse ou le virus Ebola. Outre cette question sanitaire, ce marché parallèle participe à l’appauvrissement des écosystèmes, une part non négligeable des viandes saisies étant issues d’espèces protégées par la Convention de Washington (2).

Cécile Cassier
1- Cette opération de contrôles a notamment impliqué les brigades de surveillance de la Direction interrégionale des douanes de Roissy, l’Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé

Publique, la Gendarmerie des Transports Aériens, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et la Direction générale de l’alimentation (Brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires et Service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières).

2- Egalement appelée Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), la Convention de Washington est un accord intergouvernemental, adopté le 3 mars 1973. Il veille à ce que le commerce international des spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
4 juin 2011 - 0 h 00 min

Ah la gastronomie française (viande à tous les repas), la haute couture française (fourrure sur toutes les fringues), les loisirs français (corridas, combats de coqs, chasse à courre, chasse tout court, pêche, …)
En France il faut que ça saigne. C’est la tradition !


gardien de mouton
6 juin 2011 - 0 h 00 min

Il ne faut pas réagir trop vite car on ne sait pas si ce qui est arrivé en France y restait ou était simplement en transit vers d’autres pays.Ce trafic n’est il pas essentiellement destiné pour la population immigré (Africains)? Quand on s’appelle Lupus c’est assez comique de trouver les français trop saignant. Salut



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
58

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS