Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Corridas : don de viande de taureaux à la banque alimentaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Corridas : don de viande de taureaux à la banque alimentaire

Il est actuellement question de faire don de la viande issue de taureaux tués lors des corridas des 14 et 15 juillet derniers à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône) à la banque alimentaire du Vaucluse. Mais l’Alliance Anticorrida a mis en garde contre ce projet qui s’avère risqué en terme d’hygiène alimentaire. D’après elle, il s’écoulera deux mois entre le moment d’abattage des animaux et la distribution par la banque alimentaire, prévue en septembre prochain. Outre le problème posé par les « nombreuses intrusions mécaniques » (piques, épées, banderilles etc.), cette donation ignore un avis de l’Afssa (1) émis en juin 2001. L’agence recommandait alors que les viandes et les sous-produits des animaux de l’espèce bovine mis à mort pendant les corridas ne rentrent pas dans la chaîne alimentaire humaine.  

Claire Starozinski, porte-parole de l’Alliance Anticorrida et Jean-Pierre Kieffer, vétérinaire et président de l’œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs, ont saisi les services de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône. Des contrôles vont également être réalisés auprès de la banque alimentaire concernant le respect des températures et des dates limites de consommation (DLC). Mais le débat est plus profond qu’il n’y paraît. Ce don pourrait être mis à profit pour rendre plus acceptables les souffrances infligées aux animaux lors des corridas, en leur trouvant une utilité finale. Peu commune, cette tentative de redorer l’image de la tauromachie montre que la mise à mort d’animaux à des fins exclusives de divertissement est de moins en moins tolérée.

Cécile Cassier
1- Anciennement Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments), l’agence a fusionné avec l’Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail) en juillet 2010 pour créer l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail ou Anses.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 18 juillet 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
19 juillet 2012 - 0 h 00 min

Ils ont bien essayé d’offrir leurs vieux costumes de toréador à la banque vestimentaire mais personne n’en n’a voulu de leurs habits de lumière à la con !
Blague à part : c’est vachement beau « l’humanitaire » ! Après s’être comporté de façon inhumaine en s’acharnant sur une malheureuse bête, on se rachète une bonne conscience en offrant le cadavre aux pauvres. « Ça c’est de la com, Coco ! et ça coûte pas cher ! »


nicolekretchmann
19 juillet 2012 - 0 h 00 min

je suis d’accord avec Lupus. En plus, les laboratoires, pharmaciens et compagnies gagneront des sous vu les maladies qui vont découler d’une chair animale encore plus malsain que celle des abattoirs.
Il est rapporté que ces pauvres animaux reçoivent des médicaments afin qu’ils perdent de l’agressivité…
Comme toujours, on est face à la conscience individuelle : 32 ans que je ne mange plus ni chair animale, ni produits laitiers : je vis sans mutuelle et depuis que je suis devenue végétarienne, en 32 ans, aucune visite médicale !!!!!


humanité
19 juillet 2012 - 0 h 00 min

Tout à fait d’accord avec Lupus. Une opération de communication CYNIQUE qui profite de la misère pour redorer son blason et donner une finalité positive à une action négative. Il faut lutter pour que la mort et la torture ne soit pas considérées comme un art, que les traditions ne peuvent justifier.


stardiet
19 juillet 2012 - 0 h 00 min

Autre possibilité, si c’est le taureau qui a fait la peau au toréador…question : Que fait-on de la viande de toréador ?


sophie des noisettes
19 juillet 2012 - 0 h 00 min

le monde taurin est en perte de vitesse et cherche par tous les moyens à se faire une image éthique et altruiste pour continuer à torturer sans vergogne ces pauvres bovins ( les frêres de Fadjen, taureau sauvé de la barbarie des arènes )
Les corrida de muerte doivent être éradiquées de notre pays: cruauté, malhonnêteté, duperie,cynisme, prétention humaine: ça suffit!


carmen
19 juillet 2012 - 0 h 00 min

Depuis tout petit , je vois de la viande de toro de corrida en vente dans les boucheries de la région , personne n’est malade de sa consommation ; si certains n’en veulent pas , c’est leur droit , mais ce qui est cynique , c’est de priver les autres de ressources qui peuvent être utiles au nom de ses propres convictions


opaque
29 juillet 2012 - 0 h 00 min

OLE !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
76

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS