Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.


Fermer
Univers Nature - Actualité, ennvironnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Consommer sans OGM, une troisième région se lance
L'éco-photo de la semaine
magasin bio qui produit ses legumes


Newsletter
+ de 150 000 abonnés

La ruche qui dit oui !
Les 5 dernières ruches ouvertes !

Chiffre Clé
· 190 000 litres d’eau potable sont perdus toutes les 5 secondes en France ·
1 300, c’est le nombre de milliards de litres d’eau potable perdus dans des fuites en France. [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Le principal prédateur du maïs s’adapte à sa ...
  2. En savoir plus sur les ampoules à LED
  3. Le GIEC ne fait plus recette
  4. Pollution de l’air intérieur, une ...
  5. Revêtements de sol écolo : y’a du choix !!

Focus Sur
maison ecologique
Une maison écolo pas comme les autres

Archives depuis 1999





Le dossier du mois
Revêtements de sol écologique
Si parfois, l’offre de produits écologiques est limitée, ce n’est assurément pas le cas pour les revêtements de sol. Il y en a pour tous les goûts et les pièces, avec des touchés très différents et des matières aussi variées que les couleurs, pour au final, des combinaisons décoratives et fonctionnelles qui n’auront de limite que votre imagination. • Les sols durs et froids - [...] Lire la suite ...


Consommer sans OGM, une troisième région se lance

Face à une inquiétude croissante des consommateurs (1) et aux réticences de certains agriculteurs qui souhaitent échapper au monopole des firmes agricoles (2), de nombreuses associations œuvrent à une meilleure transparence de l’introduction d’Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) dans l’alimentation, humaine comme animale. Aussi, dans la suite des deux premiers sites Internet « Consommer sans OGM en Bretagne » (3) et « Consommer sans OGM en Pays de la Loire » (4), respectivement fonctionnels depuis trois et deux ans, le site web « Consommer sans OGM en Normandie » (5) vient de voir le jour. A l’instar de ses prédécesseurs, celui-ci propose un recensement des producteurs non OGM sur le territoire normand, permettant ainsi au consommateur de choisir des produits exempts d’OGM.

Avec le soutien de l’association bretonne « Cohérence pour un développement durable et solidaire », la FRCIVAM (6) de Basse Normandie et les Défis Ruraux (7) ont souhaité créé un site Internet diffusant directement aux consommateurs des données claires et précises, promouvant « un répertoire des achats sans OGM ». Cette création web s’adresse également aux producteurs, en mettant en avant des démarches de production autonomes et respectueuses de l’environnement. Est notamment proposé le remplacement du soja OGM par du colza produit en local.

Parallèlement, l’association Inf’OGM, « veille d’information citoyenne », a lancé un moteur de recherche sur Internet (8) car grâce auquel le public peut suivre n’importe quel dossier de n’importe quelle plante génétiquement modifiée (PGM), déposé dans l’Union européenne en vue d’une commercialisation. Il est également possible d’y rechercher une ou plusieurs plantes, une ou plusieurs entreprises, un ou plusieurs types d’autorisations (Culture, Alimentation animale…), un ou plusieurs types d’état d’autorisation (Autorisé, en attente, expiré, en cours de renouvellement…), en fonction de la procédure suivie. A l’heure actuelle, 39 plantes génétiquement modifiées sont autorisées commercialement dans l’UE, tous types d’autorisation confondus, et  66 sont en attente d’autorisation.

Cécile Cassier
1- Selon l’Eurobaromètre, 70 % des Européens sont contre les OGM.

2- Cette crainte de dépendance des agriculteurs aux firmes agricoles s’expliquent par le fait que les semences font l’objet de brevets et ne peuvent être ressemées.

3- www.consommersansogmenbretagne.org

4-  www.consommersansogmenpaysdelaloire.org

5- www.consommersansogmennormandie.org

6- Fédération Nationale des Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural

7- Les Défis Ruraux et la FRCIVAM de Basse Normandie sont tous deux membres du réseau CIVAM, Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural. IL s’agit de groupes d’agriculteurs et de ruraux qui se rassemblent autour d’une idée, d’un projet.

8- www.infogm.org/spip.php?rubrique445
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 décembre 2010 à 12:00

3034 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
honte
11 décembre 2010 - 0 h 00 min

Je vis actuellement dans le nord ouest Argentin ou depuis 4 ans je vois les ravages qu’ont produit la culture OGM de soja. Les maladies ont surgies ainsi que les malformation des nouveau nes,le sol deviens de plus en plus improductif et s’apauvris, une veritable catastrophe ecologique s’est etabli dans le pays, les memes problemes apparaissent au Paraguay et Bresil. Les coupables toujours les memes, les multinationales de l’agro sans scrupules et sans qu’aucune organisation des nations unies se bouge le train pour intervenir et oui ca continue et voila ce que l’on va laisser ou dedier en heritage aux nouvelles generations et a nos enfants, c’est vraiement abominable!


Bens
11 décembre 2010 - 0 h 00 min

Il serait intéressant de savoir dans quelle mesure certains Etats occidentaux, et pas seulement les USA, ont des intérêts financiers dans la vente d’OGM, ne fut-ce que par les exportations.
Il est heureux et rassurant que des initiatives locales de résistance puissent se structurer pour constituer une véritable force de contrepoids. Manifestement il ne faut pas attendre que le pouvoir politique se lève, il y a trop de division (collusion?). Dans ce domaine les changements viendront « d’en bas ».


opaque
11 décembre 2010 - 0 h 00 min

les ogm , invention à but uniquement mercantile destinée à écouler des stocks de pesticides ,contrairement à une noble idée scientifiquement fausse qui les rendrait utiles à autre chose,sont produits par Monsanto,et quelques autres multinationales de l’agro industrie productiviste , qui passent leur temps à faire pression auprès de dirigeants politiques aussi influençables que des midinettes,pour ne pas dire aussi ignorants qu’irresponsables, et pour ne pas dire autre chose…), en usant de toutes les ficelles des droits internationaux sur le commerce.
à ce titre on voit bien pourquoi l’europe des compromis en commissions ne tourne pas rond: le citoyen lambda n’a pas de bureau à Bruxelles, contrairement à Monsanto et à quelques scientifiques appointés par les lois du commerce.
les multinationale n’ont qu’à attendre le bon moment pour revenir par la fenêtre quand on leur ferme la porte: et dans le reste du monde, il n’y a pas de portes,elles s’installent comme chez elles.
il serait peut être temps qu’au lieu de dire « consommons chez nous sans ogm », nos dirigeants ,élus du peuple souverain, faut il le rapeller , disent clairement « dehors les fossoyeurs de l’humanité » en les nommant clairement : et que ces firmes disparaissent du paysage mondial me parait plus approprié que de les envoyer chez le voisin.
mais évidemment les sondages défavorables aux OGM ne sont pas fiables, il faut rester prudent, ne pas gâcher l’avenir en se précipitant.
et quand Monsato proposera demain du vitriol pour soigner l’acnée juvénile sur la terre entière, on se posera encore la question de son interdiction; c’est bien normal, comme dirait notre VRP président résident de la république(qui, le pauvre ,n’y comprends rien )
mais deux régions qui manifestent une volonté politique ,c’est mieux que rien, surtout dans un pays pieds et poings lié aux lobbies agro industriels, ou on envisage l’agriculture bio comme une gaudriole,et ou on prends vingt ans pour remettre en question la politique agricole suicidaire qui s’est mise en place à l’époque en quelques mois, sous l’influence il est vrai des multinationales émergentes de l’apres guerre (déjà les mêmes qu’aujourdhui pour la plupart)


benge
12 décembre 2010 - 0 h 00 min

Comment ces gens peuvent-ils agir comme cela, en sachant qu’ils détruisent tout ??? à cause d’eux, les terres sont rendues incultivables pour longtemps, et nous ne parlons pas des empoisonnements irréversibles de la nappe phréatique !!!!!!!!!!!
Si je gagne un jour au lotto, qu’ils se préparent à serrer les fesses, car je ferai tout pour faire disparaître ces industries meurtrières !!!!!!!!!!!!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS