Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Chikungunya : investigations en Ile de France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Chikungunya : investigations en Ile de France

Suite au signalement d’un cas possible de Chikungunya chez une habitante de Gennevilliers en Ile de France, la direction départementale des affaires sanitaires et sociales des Hauts de Seine a lancé une série d’investigations. Les premiers tests n’ayant pu déterminer avec certitude la présence du virus chez la patiente, de nouveaux prélèvements sérologiques seront effectués et transmis pour analyse au laboratoire Pasteur de Paris. En parallèle, l’Institut de veille sanitaire a engagé une enquête épidémiologique afin de définir les possibles facteurs d’exposition au virus, la patiente n’ayant pas effectué de séjour à l’étranger récemment.

Le Ministère de la Santé précise que « l’état de santé de la patiente n’inspire pas d’inquiétude » et rappelle que « le moustique vecteur du Chikungunya n’est pas implanté en Ile de France. Il n’y a donc aucune possibilité de transmission large du virus dans la région ».

La semaine dernière, le Ministère de la Santé a renforcé le dispositif de vigilance par crainte d’une épidémie de chikungunya dans le Sud-Est de la France.

Michel Sage
Nb : Le chikungunya se transmet d’homme à homme par l’intermédiaire d’une piqûre du moustique tigre. Lors d’une piqûre, le moustique prélève le virus sur une personne infectée. Après un délai d’incubation chez le moustique de l’ordre de quelques jours et à l’occasion d’une autre piqûre, le moustique peut transmettre le virus à une personne saine. La maladie se manifeste en moyenne 4 à 7 jours après la piqûre infectante, par l’apparition soudaine d’une fièvre élevée associée à des douleurs articulaires qui peuvent persister plusieurs semaines.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 juillet 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS