Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Animaux clonés et alimentation : l’idée fait son chemin
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Animaux clonés et alimentation : l’idée fait son chemin

A l’heure actuelle, aucun animal cloné ou produit issu d’un clonage n’est consommé dans le monde. Néanmoins, progressivement l’idée fait son chemin, et, selon le Wall Street Journal, l’agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) pourrait autoriser la consommation de lait et de viande provenant d’animaux clonés sous une dizaine de jours (1).

Si les choses pourraient aller vite dans certains pays comme les USA et le Japon par exemple, en Europe il reste davantage de chemin à faire avec une opinion publique qui a montré sa réticence face aux aliments issus de plantes OGM. Cela dit, la Commission européenne, a qui appartient ce type de décision en concertation avec les Etats membres, a sollicité en février 2007 l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur le sujet. Celle-ci vient de rendre public un avis dit ‘préliminaire’ (2), favorable aux aliments issus d’animaux clonés, dans lequel elle considère qu’à partir du moment que ‘…les animaux clonés malades sont éliminés de la chaîne alimentaire, comme c’est le cas pour les animaux élevés de manière traditionnelle, il est très improbable qu’il y ait une différence en termes de sécurité alimentaire’.

Ainsi, pour l’EFSA, ‘Les produits alimentaires obtenus à partir de vaches et cochons clonés sains, comme par exemple la viande et le lait, ainsi que leur progéniture, se trouvent dans la fourchette normale concernant la composition et les valeurs nutritionnelles de produits similaires obtenus d’animaux élevés traditionnellement’. Toutefois, l’Autorité note que les données scientifiques sur lesquelles elle se base pour émettre son avis sont encore limitées au regard du caractère récent des biotechnologies, et que la mortalité des animaux clonés demeure encore élevée.

Alex Belvoit
1- Depuis 2001, un moratoire volontaire sur la commercialisation de produits issus d’animaux clonés, est en vigueur aux USA.

2- L’EFSA publiera son avis définitif en mai 2008, après l’analyse de la consultation publique en cours sur Internet, jusqu’au 25 février prochain. Pour participer à cette consultation (rédigée en anglais exclusivement), c’est par ici.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
mramottotaf
15 janvier 2008 - 0 h 00 min

je souhaite faire un petit point sur le fait que l’Europe est réticente aux OGM et le lien vers les animaux clonés qui semble intrinsèque à Alex Belvoit. Certes, en Europe, l’avis général est plus basé sur des techniques agronomiques traditionnelles. Cependant, les OGM et le clonage ne sont pas la même chose (l’un pour les végétaux, l’autre pour les animaux), et donc, il faut à tout prix éviter l’amalgame. En vulgarisant, les OGM, serait le moyen moderne que l’Homme à trouvé pour accélérer l’évolution de la nature vers les choix qu’il a fait, le clonage, au contraire, serait le moyen que l’Homme a trouvé pour ralentir (stopper) l’évolution de la nature en fonction de son profit…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
55

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS