Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Air irrespirable pour une nouvelle usine de bitume, en pleine agglomération
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Air irrespirable pour une nouvelle usine de bitume, en pleine agglomération

Propriété du groupe industriel Eiffage, une usine de fabrication de bitume et de concassage, implantée dans le port de Bonneuil, dans le Val-de-marne, a débuté des essais fin mars 2012. Exposés à des odeurs nauséabondes de bitume et de soufre, les riverains s’inquiètent de l’impact des fumées de bitume sur leur santé. De fait, ces rejets véhiculent des COV (composés volatiles organiques) et des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques), dont certains tels que le benzène et le formol sont classés « probablement cancérigènes » par l’OMS (1). Or, on recense 52 000 habitants, vivant dans un rayon de 2 km autour du site. De même, plusieurs crèches, écoles et maisons de retraite sont situées à moins d’1 km de l’usine.

Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE), cette usine est soumise à autorisation préfectorale, qu’elle a obtenu en juin 2011. Pourtant, outre une enquête publique et des études environnementales bâclées, la centrale est implantée sur un site dont le sol, contaminé à l’amiante, n’a pas été dépollué. Le 14 mai dernier, alertée par les riverains, la DRIEE (2), service public chargé du contrôle des ICPE, a ouvert une enquête. Mobilisé depuis l’apparition du projet, le collectif T’AIR-EAU 94 a entamé une procédure juridique contre l’exploitation de cette centrale.

Cécile Cassier
1- Organisation Mondiale de la Santé.

2- Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 22 mai 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Alimentation -...
Monsanto
     
Flux RSS