Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » Agriculteur intoxiqué par un pesticide : Monsanto reconnu responsable
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Agriculteur intoxiqué par un pesticide : Monsanto reconnu responsable

En 2004, Paul François, agriculteur céréalier installé en Charentes, inhale des vapeurs toxiques de l’herbicide LASSO, produit commercialisé par Monsanto. Après près de cinq mois d’hospitalisation et neuf mois d’arrêt, Paul François engage une procédure judiciaire contre la firme en février 2007. En janvier 2010, la Cour d’appel de Bordeaux confirme le verdict du Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale (TASS) d’Angoulême de 2008, et reconnaît les symptômes comme maladie professionnelle. Considéré invalide à 50 %, l’agriculteur poursuit son action en justice contre Monsanto, qui aboutit à une audience publique au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Lyon, en décembre 2011.  

Le 13 février dernier, le TGI de Lyon a finalement rendu ses conclusions dans cette affaire. Il a reconnu la responsabilité de Monsanto, ne tenant pas compte du discours de ce dernier niant avoir connaissance des dangers liés à l’utilisation de l’herbicide. Aussi, Monsanto devra indemniser intégralement le plaignant du préjudice subi, lequel sera évalué par une expertise médicale. L’association Générations Futures s’est réjouie de la « courageuse décision » du TGI de Lyon, qui écorche la suprême impunité des firmes phytosanitaires. En créant un antécédent, cette décision de justice marque une avancée importante pour les victimes de pesticides, qui se battent pour que soient mis en cause les responsables des maladies qui les affectent.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Nonmais
16 février 2012 - 0 h 00 min

Je suis admiratif devant ces petites gens qui s’attaquent à ces géants « semeurs de fin du monde »
et je me réjouis d’autant plus quand ils ont gain de cause, (ce qui est très rare) et j’espère que d’autres petits « pots de terre » vont mettre à profit cet antécédent (bien que j’ai entendu dire que le pot de fer n’en resterait pas là…) pour faire avancer leurs affaires en cours qui s’éternisent depuis des années, et ceux qui avaient baissé les bras avant même de porter plainte.
Un grand coup de chapeau au jury qui ne s’est pas laissé corrompre par le lobby de Monsanto
(car on sait qu’ils savent utiliser tous les moyens).


ecolibre
16 février 2012 - 0 h 00 min

Bravo à cet homme qui s’est battu avec courage; honte à Monsanto qui non seulement empoisonne les gens avec leurs produits, mais se permettent aussi d’interdire aux paysans l’utilisation de leurs propres semences! un monde de fous régis par des fous!


nicolekretchmann
17 février 2012 - 0 h 00 min

je pense avec un peu de bon sens que tout agriculteur SAIT qu’il récoltera le fruit de ce qu’il a semé. monsanto est connu pour ses produits toxiques.
Donc je me permets d’en déduire que ce monsieur est sourd et analphabèthe.
Je trouve que la responsabilité individuelle est oubliée.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
38

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS