Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » 2 mauvaises nouvelles pour Monsanto et son herbicide Roundup
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






2 mauvaises nouvelles pour Monsanto et son herbicide Roundup

Condamnée fin janvier 2007, pour publicité mensongère en faveur de son désherbant le Roundup, la firme Monsanto avait fait appel de cette décision. Aujourd’hui, les magistrats de la cour d’appel de Lyon ont confirmé le bien-fondé du premier jugement en déboutant la requête de Monsanto. En conséquence, la multinationale devra s’acquitter de l’amende de 15 000 € précédemment requise, tout comme le distributeur du Roundup, la société Scotts France. En outre, la publication du jugement dans le quotidien le Monde et la revue Maison & Jardin, ainsi que le versement de 5 000 € de dommages et intérêts à l’association Eau & Rivières de Bretagne (ERB), à l’origine de l’affaire, sont évidemment maintenus.

Rappelons que la publicité incriminée présentait le Roundup comme un désherbant biodégradable et non-nocif pour l’environnement, un argumentaire non-retenu par le tribunal, lequel a considéré qu’au contraire le produit avait une ‘…présentation qui élude le danger potentiel du produit par l’utilisation de mots rassurants et induit le consommateur en erreur en diminuant le souci de précaution et de prévention qui devraient normalement l’inciter à une consommation prudente’.

Cette confirmation du jugement intervient au moment où une déclinaison du Roundup, le Roundup Allées et Terrasses, dédié au désherbage des allées de parcs, jardins publics et autres trottoirs vient de se voir retirer son autorisation de commercialisation par le ministère de l’agriculture.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
ptitiza87
5 novembre 2008 - 0 h 00 min

Merci!!!!maintenant il faut contôler tout cela sur le terrain car je connais des services publics qui continuent à sans servir. oups.






à lire aussi
     
Flux RSS