Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Alimentation - santé - eau » 1,5 milliard d’euros de prêt pour l’épuration des eaux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






1,5 milliard d’euros de prêt pour l’épuration des eaux

Encore 268 agglomérations françaises ne possèdent pas de système d’assainissement des eaux en conformité avec les normes européennes de 1991. Pour résoudre cette situation, le Ministère de l’écologie vient d’annoncer la signature d’une convention de prêt, à hauteur de 1,2 milliard d’euros pour la métropole et 300 millions d’euros pour l’Outre-mer. Ces sommes, débloquées par la Caisse des Dépôts, sont destinées aux six agences de l’eau qui les redistribueront aux collectivités locales sous forme de subventions et d’avances remboursables. Pour les départements d’Outre-mer, elles seront directement empruntées par les collectivités pour mettre aux normes leurs installations.

La France compte 20 000 stations d’épuration pour retraiter une consommation quotidienne de 120 à 250 litres d’eau par habitant. En 2007, suite à un examen réalisé par les agences de l’eau, il a été constaté que 36 millions d’équivalent-habitants (soit la moitié de la population française) n’étaient pas raccordés à un réseau d’assainissement conforme. A cette époque, l’Etat avait déjà invité les collectivités locales à prendre des engagements pour la mise aux normes de quelque 146 stations. A ce jour, le ministère indique que « sur les 146 stations d’épuration qui n’étaient pas conformes à la date du 14 septembre 2007, 81 ont aujourd’hui terminé leur travaux, 43 les ont démarrés et seules 22 restent encore au stade d’étude ». Quatre d’entre elles bordent la Côte d’Azur entre Menton et Toulon et sept encadrent la région parisienne, entre Versailles et le nord-ouest de la capitale.

Les sommes engagées devrait permettre d’achever cette campagne, et parvenir, selon les déclarations de Jean-Louis Borloo, à la mise en conformité de la totalité des stations d’épuration d’ici la fin 2011.

L’annonce de ce prêt, accordé pour une durée maximale de 30 ans à des conditions de taux privilégiées, s’il peut permettre de participer à reconquérir la qualité des cours d’eau de Métropole et d’Outre-mer, pourrait également réjouir quelques entreprises, comme Suez-Environnement, la Générale des Eaux du groupe Veolia ou encore la SAUR (filiale du groupe Bouygues) qui détiennent une solide part des marchés d’équipement et de service dans le domaine de l’assainissement des eaux (1).

Elisabeth Leciak
1- Les dépenses d’assainissement collectif en France s’élève, d’après le Ministère de l’écologie, à 10 milliards d’euros par an, dont 40% en modernisation des stations et des réseaux.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 février 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
25 février 2009 - 0 h 00 min

Les margoulins vont pouvoir s’en mettre plein les poches. Comme d’hab ils vont trouver tous les prétextes pour se goinfrer. Avec Borloo comme ministre ils ont le bon agent pour privatiser à terme toute l’eau du pays.


EdithA
18 mars 2009 - 0 h 00 min

Ce qui est pire que tout, c’est lorsque votre commune (la mienne, 1049 ha) décide d’arrêter le programme d’assainissement et de ne pas raccorder les hameaux éloignés du bourg avec comme réponse « débrouillez vous tous seuls avec un assainissement individuel ».
Et ZERO subvention pour les particuliers qui souhaitent s’équiper alors que la commune bénéficie de subventions et de prêts à taux plus qu’intéressants !
La qualité de l’eau ne risque pas de s’améliorer si un village d’une trentaine d’habitations continue à déverser ses eaux usées directement dans le sol ! (et à moins de 50 m d’une rivière !)


Jicé60
18 mars 2009 - 0 h 00 min

Il est urgent de remettre la gestion de l’eau au service public.
Que ce soit par la nationalisation dans un Office de l’Eau, ou la gestion par les régions ou communautés de communes.
La laisser à 3 entreprises en pseudo-cocurrence est une hypocrisie qui profite à quelques uns au détriment de tous.
Demain l’eau sera comme de nos jours le pétrole le prétexte à des guerres.
Seule une gestion publique au niveau mondial donnera l’accès à l’eau pour tous, alors montrons l’exemple !!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
29

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS