Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Vers un label écologique européen des produits de la mer
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Vers un label écologique européen des produits de la mer

A l’inverse des autres produits alimentaires, les produits issus de la pêche, qu’il s’agisse d’eau douce ou d’eau salée, ne bénéficient pas d’un étiquetage/label écologique ‘universel’. Or, aujourd’hui les distributeurs de ces produits et une part de plus en plus importante de consommateurs manifestent un intérêt croissant pour les produits alimentaires bénéficiant d’un label écologique/développement durable.

Cette évolution a créé une dynamique dans le secteur de la pêche quant au développement de programmes privés d’étiquetage écologique, comme par exemple les étiquettes ‘Sans risque pour les dauphins’ ou celles du ‘Marine Stewardship Council’ (Conseil pour la bonne gestion des mers). Néanmoins, l’absence d’un étiquetage consensuel tend à faciliter la tâche à des initiatives, privées ou non, dont la crédibilité n’est pas toujours évidente. Pour ces raisons, la Commission européenne tente dorénavant de définir un label européen pour les produits issus de la pêche. Il est vrai que cela est plus que nécessaire, 3 ans après l’adoption de la politique commune de la pêche réformée, laquelle vise à ‘garantir une exploitation des ressources aquatiques vivantes qui crée les conditions de durabilité nécessaires tant sur le plan économique, environnemental, qu’en matière sociale.’

Néanmoins, à la différence d’autres systèmes tels que celui des produits bio, il n’y a pas de consensus sur ce que doit signifier l’étiquetage écologique des produits de la pêche. Pour certains, cet étiquetage devrait attester une gestion écologique du stock de poissons, tandis que pour d’autres, ce sont les effets écologiques de telle ou telle technique de pêche ou même de la chaîne de production considérée dans son ensemble qui sont à prendre en compte. Ainsi, le consommateur risque d’attendre encore longtemps une labellisation écologique européenne des produits issus de la pêche.

En cette absence, l’étiquetage du ‘Marine Stewardship Council’ est aujourd’hui le seul à garantir un début de certification. Créé conjointement en 1997 par Unilever et le WWF, le MSC est maintenant indépendant de ces structures et vise à garantir au consommateur que le produit provient d’une pêcherie gérée durablement, qui ne participe pas à la surpêche. A ce jour, 12 pêcheries, dont 4 européennes, ont reçu cette certification, pour plus de 270 produits labellisés MSC, dans 24 pays. Après un début de commercialisation au Royaume Uni et en Suisse, pour l’Europe, des produits portant le logo MSC apparaissent désormais dans les rayons belges, allemands, suédois, hollandais et depuis peu français.

MSC – Marine Stewardship Council

A voir lire, également, le dossier paru dans Echo Nature n°1 : La jungle des écolabels

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
50

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS