Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Vers l’adoption d’un moratoire sur la pêche au chalut de fond en haute mer
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Vers l’adoption d’un moratoire sur la pêche au chalut de fond en haute mer

Dans le cadre des négociations sur les océans qui se tiennent actuellement aux Nations-unies, un moratoire sur le chalutage de fond en haute mer pourrait être adopté. Malgré les réticences de l’Union européenne, plus de 1000 scientifiques de 69 pays ainsi que des dizaines d’organisations non gouvernementales ont lancé un appel pour la protection de la biodiversité des grands fonds marins.

Le chalutage de fond en haute mer est responsable de la destruction des montagnes sous-marines, formations d’origine volcanique de plus de 1000 m. Ces lieux constituent des biotopes uniques d’une richesse exceptionnelle, qui restent encore largement à découvrir.

Douze pays pratiquent le chalutage de fond en haute mer (Espagne, Portugal, France, Norvège, Islande, Lituanie, Lettonie, Estonie, Russie, Japon, Nouvelle-Zélande, Iles Féroé). Si le moratoire devait être adopté, la flotte européenne, responsable à elle seule de 60% de l’activité, devrait reconvertir moins de 200 bateaux spécialisés sur cette pêche pour moins de 0,5% des prises mondiales.

Pour F. Castell, chargé de mission Océans à Greenpeace France, ‘Un tel moratoire permettrait d’inventorier et d’étudier ces écosystèmes uniques et de mettre en place des régimes internationaux pour leur conservation et pour la gestion des pêcheries de haute mer. Continuer d’ignorer les conséquences de la destruction de ces écosystèmes sous-marins serait une catastrophe écologique et scientifique’.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
43

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS