Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Un ramasseur de champignons tué par un chasseur dans l’Ain
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un ramasseur de champignons tué par un chasseur dans l’Ain

Le samedi 5 novembre 2011, un nouvel accident de chasse s’est produit dans la commune de Contrevoz, située dans le département de l’Ain. Un ramasseur de champignons y a trouvé la mort, victime du tir d’un chasseur. Chaque année, la chasse tue des dizaines de personnes, à l’instar d’un cycliste en octobre 2008 et d’un automobiliste en janvier 2011. Indignée que l’on persiste à considérer comme un loisir le tir à balles réelles dans des lieux publics, l’ASPAS (1) rappelle que la chasse est actuellement l’activité de loisir la moins réglementée en France d’un point de vue sécuritaire.

En septembre 2010, suite à la remise d’une pétition de plus de 250 000 signatures en faveur d’une interdiction de la chasse le dimanche et de la prise de mesures de sécurité, le ministère de l’Ecologie a réuni un groupe de travail chargé d’œuvrer en ce sens. Mais, depuis lors, ces bonnes intentions sont restées lettre morte, le dit groupe n’ayant jamais été re-convoqué. Actuellement, deux nouvelles lois « chasse » sont à l’étude au Sénat et à l’Assemblée Nationale. Pourtant, aucune n’aborde le problème de la sécurité publique. En l’absence de mobilisation efficace du gouvernement sur cette question, l’ASPAS s’est d’ores et déjà engagée à saisir « les juridictions internationales compétentes ». Depuis le début de la saison de chasse, remontant à seulement un mois et demi, on compte déjà une quarantaine d’accidents de chasse, dont une dizaine impliquant des non chasseurs.

Cécile Cassier
1- Association pour la Protection des Animaux Sauvages.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 26 novembre 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
vanakfull
26 novembre 2011 - 0 h 00 min

La chasse n’est pas un sport comme un autre. Cela donne aux participants une sensation de pouvoir et de supériorité absolue. Je propose que l’on chasse que sur le pourcentage de territoire que représentent les chasseurs. S’ils sont 3% on chasse sur 3% des zones chassables. C’est logique puisque les animaux sauvages font partie du patrimoine commun à tout le monde. C’est vraiment désolant de voir ce gens dont le plaisir est de tuer.


lupus
27 novembre 2011 - 0 h 00 min

Pour info un jeune homme de 24 ans a aussi été tué le week-end dernier par un chasseur en Lozère. Lui aussi cherchait des champignons.(http://languedoc-roussillon.france3.fr/info/tue-par-un-chasseur-en-lozere-71336816.html)
Le lendemain, les chasseurs reprenaient une battue dans le coin. Devant l’indignation de certains habitants, leur argument a été : « quand il y a un accident de la route, on empêche pas ensuite les voitures de rouler ».
Voilà ! Les chasseurs, c’est ça. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.


marseille42
27 novembre 2011 - 0 h 00 min

Dans les accidents de chasse de l’an dernier, vous oubliez ce gamin de 12 ans tué en Corse dans une battue aux sangliers. Mais s’imaginer qu’à la veille des élections les parlementaires réguleront la chasse, c’est croire au père Noël. Ces tueurs sont une réserve de voix populistes fascisantes qui plaisent trop aux gouvernants pour les contrarier.


gerbas
27 novembre 2011 - 0 h 00 min

Dans mon coin (le Minervois ), un chasseur « en action de chasse »a tué accidentellement sa mère qui pousssait son propre père en fauteuil roulant à la suite lui aussi d’un accident de chasse (ça commence fort ! )Lorsque les autres chasseurs se sont rendus sur les lieux, il a déclaré sobrement:
- heureusement que c’est moi qui l’ai tuée, sinon il y aurait eu un autre mort. »
Edifiant n’est-ce pas ?


dieselstop
27 novembre 2011 - 0 h 00 min

Il n’y a pas d’alternative, la chasse et toutes les activités cruelles de toutes natures doivent être suspendues. Pendant que la faune sauvage se meurt, certains grands malades continuent de décimer tout ce qui passe à portée de leurs armes et de leur bêtise. Ils sont protégés par certains politiques qui se livrent eux même à ces coupables exactions. Malheureusement, la plupart des humains se fichent de tout ça, affairés qu’ils sont à essayer de « faire fortune »!!!!!


peigrecbe
27 novembre 2011 - 0 h 00 min

Peut-être faudrait-il transporter le groupe de travail, le sénat et les députés en forêt le dimanche afin qu’ils puissent disserter en toute connaissance de cause (et entre les balles).
Pauvre société !!


Guêpier d|Europe
27 novembre 2011 - 0 h 00 min

Un « fait divers », une loi ! Que fait Sarkozy ?
Pourquoi ne met-il pas tous les chasseurs sous surveillance avec des CRS autour? Pourquoi ne leur prend-il pas l’ADN ? Pourquoi ne remonte-t-il pas la chaine des responsabilités jusqu’à lui-même ?


mimichris
27 novembre 2011 - 0 h 00 min

Il faut savoir que près de 60% des députés sont chasseurs, comment voulez-vous qu’ils votent une loi contre leur lobby, nous sommes gouvernés par des magouilleurs de première, il ne faut plus voter pour eux quitte à boycotter le prochain vote.


Bens
28 novembre 2011 - 0 h 00 min

Avec des arguments aussi stupides, vous n’obtiendrez rien. Fermez-la ça vaudra mieux pour votre cause.

La réglementation de la chasse n’a rien à voir avec une faune qui se mourrait soi-disant (c’est plutôt l’inverse pour un certain nombre de gibiers), c’est ici une question de sécurité publique? Avez-vous lu l’article?


Bens
28 novembre 2011 - 0 h 00 min

Pour un animal, que vaut-il mieux? mourir dans un abattoir ou mourir de quelques plombs dans le corps?
Selon vous faudrait-il interdire toute activité donnant « aux participants une sensation de pouvoir et de supériorité absolue »? Car il n’y a pas que la chasse qui provoque ce genre de sensation, figurez-vous.

Franchement vous êtes à côté de la plaque.
On vous parle ici de sécurité. Et vous nous sortez le grand jeu pour diaboliser le chasseur. Il s’agit de réglementer pour réduire les risques un point c’est tout.


Bens
28 novembre 2011 - 0 h 00 min

« nous sommes gouvernés par des magouilleurs de première »

non madame, vous êtes gouvernés par des chasseurs

Faut pas dire n’importe quoi. Les accusations à l’emporte pièce ne crédibilisent pas votre cause.

Ceci dit, l’immobilisme des politiques est coupable et chaque accident grave qui arrive ne fait qu’accentuer le scandale du sur-place réglementaire. C’est une honte et un abus de pouvoir évident de la part de politiciens qui il est vrai sont chasseurs pour beaucoup d’entre eux.


lupus
30 novembre 2011 - 0 h 00 min

Pendant que Bens afute ses arguments pro-chasse et nous donne des leçons, un autre drame s’est déroulé dans le même département : http://languedoc-roussillon.france3.fr/info/nouvel-accident-de-chasse-en-lozere-71458402.html
Cette fois-ci c’est entre chasseurs mais quand même, un autre jeune homme de 23 ans est mort.
Concernant les animaux, Bens pourra dire ce qu’il veut, la chasse est finalement un truc de maniaque où l’on s’équipe (chèrement) pour tuer, où l’on cherche à tuer, où l’on tue avec fierté, où la mort est le but principal de l’activité.
Chez chaque chasseur il y a une fascination pour la mort.
Dans une partie de chasse, on est au Far-West. On a le pouvoir de tuer. On se balade avec un flingue et l’on traque (jusqu’au lynchage) une bestiole. Faute de mieux.


bêêêh
1 décembre 2011 - 0 h 00 min

Hé ho ! pour toi un animal c’est uniquement destiné à l’abbattoir ou à prendres quelques plombs ? gros c…. !


Bens
1 décembre 2011 - 0 h 00 min

Bonjour,

Pendant que je développe des arguments (me semble-t-il) honnêtes – pour info je ne suis pas chasseur et ne compte nullement le devenir, certains nous sortent des caricatures:

« Chez chaque chasseur il y a une fascination pour la mort.
Dans une partie de chasse, on est au Far-West. On a le pouvoir de tuer. On se balade avec un flingue et l’on traque (jusqu’au lynchage) une bestiole. Faute de mieux. »

« pour toi un animal c’est uniquement destiné à l’abbattoir ou à prendres quelques plombs ? »

ou m’insultent: « gros c… »

desservant leur cause et prouvant là si besoin était tout l’irrationnel qui sous-tend leurs opinions. Car la chasse a toujours existé. Vouloir la supprimer purement et simplement relève de l’angélisme. A suivre ce genre de raisonnement, supprimons donc tous les abattoirs et arrêtons de manger de la viande.

En revanche ce qu’il faut évidemment éviter ce sont toutes les pratiques cruelles et/ou clandestines. Et bien entendu il faut introduire des règles de sécurité beaucoup plus sévères, c’est le sujet du jour.

Hors cela on se trompe de débat.


Bens
1 décembre 2011 - 0 h 00 min

A moins que cette opinion anti-chasse relève d’une lutte de caste sociale (classe moyenne contre une certaine bourgeoisie? urbains contre ruraux?). Dans ce cas on arrête le débat tout de suite.


lea
1 décembre 2011 - 0 h 00 min

La victime cueillait des champignons selon Le Figaro.

Samedi après-midi, un drame a eu lieu sur la commune de Contrevoz (Ain).
Un homme de 66 ans qui cueillait des champignons a été mortellement touché par le tir d’un chasseur qui participait à une battue. Originaire selon Le Progrès de La Ravoire, près de Chambéry (Savoie), la victime aurait reçu une balle dans la nuque.

Il était mort à l’arrivée des secours.

Le chasseur a été mis en examen lundi pour « homicide involontaire », avant d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec interdiction de chasser et de détenir une arme.

Dans un communiqué, l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) a déploré « ce nouveau drame de la chasse », qui « fait suite à une interminable liste d’accidents ».

Elle rappelle que « la chasse est l’activité de loisir la moins réglementée de France pour ce qui est de la sécurité ». Dans son communiqué, l’ASPAS indique que si rien n’était « fait dans les meilleurs délais pour que ces tragédies à répétition ne cessent de se reproduire », elle n’hésiterait pas à saisir « les juridictions internationales compétentes ».


Tramber
1 décembre 2011 - 0 h 00 min

Il est bon de se demander ce qui motive le chasseur. Pour en connaître quelques-uns, et en être moi-même un, je trouve peu probable que le but soi de tuer.

Tuer vient clore l’attente et est plutôt décevant en réalité.

Tuer n’est le but que lorsque le chasseur que je suis vise un animal classé « nuisible » par l’état : un geai, un corbeau, une corneille. Les autres « nuisibles » je ne m’en occupe pas. Mais ceux-là, mon grand-père qui m’a initié à l’écologie lorsqu’il cultivait son jardin en bio, près de sa cabane construite par lui-même dans les bois, m’a appris qu’ils pourchassaient et tuaient souvent les autres oiseaux, et mangeaient leurs oeufs….

L’essentiel de se qui motive durant la chasse est la quête, l’attente de quelque chose d’inédit, d’énorme, d’étonnant, la réussite dans la recherche d’un animal peut-être tout proche ou ailleurs. Bref, c’est comme toute activité humaine, une quête basé sur le manque. Ce manque nous le poursuivons tous les jours dans nos nombreuses activités, parfois futiles ou détestables, sans savoir ce qu’il est mais il nous anime… Ce manque est je pense lié à notre statut de mortels et les chasseurs, sans s’en douter sont des gens qui se confronte à la mort au travers de l’animal et chaque coup de feu est un cri vain qui clame : « C’est pas encore mon tour d’y passer », lutte perdue d’avance mais pourtant bien réelle…
Alors, la chasse n’a-t-elle pas une histoire, une « pseudo-science » traditionnelle, des sentiments..?


lupus
2 décembre 2011 - 0 h 00 min

Un non-chasseur qui plaide pour la chasse ???
C’est bon, arrête de nous prendre pour des andouilles, on t’a reconnu malgré ta tenue de camouflage.

Il faut que tu distingues angélisme et utopie.
Soutenir les brutes, c’est certain, ce n’est pas de l’angélisme.
Défendre les animaux est peut-être utopiste, mais il n’y a rien de honteux.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
199

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS