Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Un champignon fait des ravages dans les cultures de blé
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un champignon fait des ravages dans les cultures de blé

Un champignon détruisant les cultures de blé, déjà détecté en terre africaine, vient d’être repéré à l’ouest de l’Iran. Ayant sévit par le passé en Afrique de l’Est et au Yémen, il s’attaque désormais à l’Orient, détruisant des champs entiers. L’Afghanistan, l’Inde et le Pakistan, grands cultivateurs de blé rendus vulnérables de par leur promiscuité, craignent de voir le parasite gagner leur production.

Le Ug99, baptisé ainsi suite à sa première apparition en Ouganda en 1999, est à l’origine de la « rouille noire du blé ». Celle-ci se caractérise par l’apparition de taches d’un brun rougeâtre et par des amas poudreux de spores sur les tiges et les épis. Très volatiles, ces spores contaminent les plantations environnantes sous l’action du vent. Empruntant la voie des airs, ils peuvent être véhiculés sur de très longues distances, à travers les continents.

La destruction d’une grande partie, voire de l’intégralité dans certaines régions, des récoltes de blé est lourde de conséquences pour ces pays fragiles déjà confrontés à l’envolée des prix alimentaires. Démunis, ils ne possèdent pas les moyens nécessaires pour mettre au point des variétés de blé plus résistantes. Beaucoup de populations africaines touchées par le Ug99 avaient ainsi souffert d’une pénurie des denrées alimentaires.

La FAO a témoigné son inquiétude face à la diffusion grandissante de ce champignon dévastateur. Elle appelle les pays concernés à mettre en place une veille sanitaire, craignant de voir le phénomène s’étendre à certaines régions d’Asie centrale et du Sud. A l’heure actuelle, 80 % des variétés de blé semées en Asie et en Afrique pourraient être des victimes potentielles de cette nouvelle souche.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 22 mars 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
22 mars 2008 - 0 h 00 min

Est ce que ce champignon concerne les semences F1 cad déja modifiés voire OGM,des cultures intensives cad vulnérables car dépourvues de vitalité ,ou est ce une introduction accidentèle voire volontaire pour pouvoir mieu faire passer les OGM ou autres semences plus chères…
Est ce que le blé est une céréale adaptée à ces régions citées dans l’article ….??est ce que monsanto est sur le coup???Si beaucoup vont y perdre ,certains vont surement beaucoup y gagner..


ddd
22 mars 2008 - 0 h 00 min

Je comprends parfaitement l’interrogation de patou, mais rien de cela dans l’article.
Alors pourquoi Patou fait un procès d’intention.
Il semble pour faire triompher ses idées regretter que mossanto ou d’autres ne soient pas dans ce coup là.

L’écologie est devenue majeure, sans ce genre de malhonneté intellectuelles.
Finissons en avec cette conduite qui n’apporte rien .


suidacra
22 mars 2008 - 0 h 00 min

Quand J’ai lu cet article, j’ai pensé à la même chose que patou! Preuve que l’on commence à se familiariser avec la délinquance des industries de l’agriculture. Mais bon ne devenons parano tout de même!
Ce genre de problème existait bien avant toutes ces industries, c’est le principe de l’évolution…


smile17
23 mars 2008 - 0 h 00 min

encore une catastrophe en perspective ! bon , le réchauffement peut-être? mais curieusement regardons à qui profite le « crime  » ,la grippe aviaire a permis aux plus gros industriels du secteur de rafler la mise aux petits producteurs dans le sud est asiatique , curieusement on retrouve des plants de mais ogm(1)égarés dans les endroits reculés des haut plateaux du Mexique et de Colombie un hasard sans doute ?ou un commando visant à bâtardiser les la récolte des semences naturelles pour mieux revendiquer la propriété du génome de celles-ci et des royalties à verser aux trust Monsanto et autres gros quand on sait la montagne de mensonge et d’études bidon destinées à nous faire admettre l’innocuité de ces « Chimères génétiques »(2) parano moi ? voire !
(1)OGM de leur vrai nom Chimère génétique ,mais
Organisme Génétiquement Modifié , ça fait plus général et ça sonne mieux à l’oreille !
(2)voir le documentaire en dvd chez ARTE diffusion : le monde selon Monsanto


marseille42
23 mars 2008 - 0 h 00 min

Un désastre qui s’ajoute à la culture des céréales pour fabriquer des agrocarburants dont on sait qu’ils ne seront pas moins polluants que le pétrole! Une véritable calamité pour les pays pauvres qui ne parviennent déjà pas à se nourrir. CAr le problème est présent tout entier dans cette interrogation: si la production de céréales devient nettement insuffisante -quelle qu’en soit les raisons- de quoi l’Homme se nourrira-t-il? Pour répondre aux interventions précédentes, les OGM (même si je les défendais, ce qui est tout le contraire) ne régleront rien, la stratégie des parasites se révélant toujours la plus forte que celle des apprentis sorciers.


aze741
25 mars 2008 - 0 h 00 min

curieusement en iran,un pays qui vit dans l’embargo..on vous aura au tournant bush et compère.


mijanne
30 mars 2008 - 0 h 00 min

Si ils savent manipuler les produit chimique ils ont aussi appris a manipuler les éléments de la nature =insectes, champignons, et autres virus… ce n’est pas de la parano.


claude le jardinier
9 avril 2008 - 0 h 00 min

Les laboratoires comme Monsanto ,sont capable de faire toutes sortes de produits pour détruire ,insectes,abeilles,graminées, maladies cryptogamiques et ils ne trouvent pas le procédé pour traiter ce blé et détruire ce champignon,ce n’est pas une gloriole pour ces labos destructeurs.Je suppose que c’est volontaire



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
76

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS