Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Tir de loup : l’Isère remet ça
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Tir de loup : l’Isère remet ça

L’année dernière, 2 loups avaient été tués en Isère suite à un arrêté préfectoral de prélèvement et à une mauvaise communication entre les gardes responsables des tirs. Cette année, le Préfet a de nouveau donné son autorisation pour un tir de défense, dans la même zone, sans qu’aucun diagnostic pastoral n’ait été réalisé sur cet alpage du massif de Belledone.

L’autorisation a été accordée pour répondre aux attaques que subit toujours le même troupeau, dont la protection demeure insuffisante. Les 3 200 brebis qu’il compte, réparties en deux lots distincts, sont protégées par un total de trois chiens, et bénéficient d’un regroupement nocturne et d’un gardiennage.

Or, par tranche de 500 brebis, tous les spécialistes préconisent la présence d’un chien de protection type Patou, surtout lorsque la topographie des lieux est favorable aux attaques de loups comme sur cet alpage qui connaît de fréquents épisodes de brouillard, est très accidenté et situé à proximité d’une zone boisée.

Sachant que le secteur convient aux loups et que les animaux tués seront naturellement remplacés, ce n’est pas leur ‘destruction’ régulière qui réglera le problème, note à juste titre la mission loup de France Nature Environnement (FNE). En conséquence, l’association demande au Préfet de l’Isère de faire ‘établir un diagnostic pastoral pointu’ et d’interrompre le tir en cours, faute de quoi elle se réserve la possibilité d’une nouvelle action en justice auprès des instances nationales et européennes.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
claude le jardinier
17 septembre 2007 - 0 h 00 min

toujours la même chose , on ne supporte pas le loup, alors que c’est un animal qui respecte sa famille , il est loyal avec sa louve,ne la tromperas jamais , ce n’est pas le cas des humains,qui est mauvais ,ne penses qu’a faire des saloperies ,à tuer heureusement pas tous.Les bergers ne veulent rien savoir, sont-ils du pays? j’en doute,pourtant on leur donne tout en cas de pertes de moutons.Qu’is fassent des effots ,qu’ils se protègent contre le loup et sans les tuer






à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS