Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Thon rouge : la Commission européenne dans le sillage de la France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Thon rouge : la Commission européenne dans le sillage de la France

Hier lundi, la Commission européenne a proposé que l’UE soutienne l’interdiction du commerce international du thon rouge. Dans son communiqué, la Commission indique que vu que les stocks de thon rouge de l’Atlantique risquent fortement d’être bientôt totalement épuisés, elle n’a pas d’autre choix que d’agir et donc de proposer une interdiction du commerce international de cette espèce. Janez Potocnik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, a déclaré : « Nous avons une responsabilité à l’égard des générations futures, celle de prendre des mesures décisives lorsque nous sommes confrontés à la disparition probablement irréversible d’une espèce. ».

La Commission adopte une position similaire à celle prise par la France début février. Elle souhaite voir se mettre en place un accord spécial pour les navires pratiquant la pêche artisanale. Cette pêche artisanale, effectuée dans les eaux des Etats membres serait uniquement réservée à approvisionner le marché de l’UE. De plus, comme la France, elle propose que l’inscription à l’annexe I de la CITES (1) ne prenne pas effet immédiatement et considère comme raisonnable un délai de 12 mois.

Cette proposition de la Commission devra maintenant être examinée par les Etats membres afin de parvenir à une position commune de l’UE pour la prochaine réunion de la CITES, qui se tiendra à Doha, au Qatar, du 13 au 25 mars 2010.

Michel Sage
1- Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
29

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS