Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Thon : surcapacité des flottes mais pas des stocks
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Thon : surcapacité des flottes mais pas des stocks

Le 31 octobre dernier, le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Marseille a reconnu deux pêcheurs professionnels coupables de pêche illégale de thon rouge, les condamnant respectivement à 5000 et 3000 euros d’amende. Le « butin » s’élevait à deux tonnes de thon rouge, pêchées au moyen

d’un filet maillant dérivant
, interdit en Union européenne. Portées parties civiles dans l’affaire, France Nature Environnement (FNE) et sa fédération régionale en région PACA (URVN-FNE PACA) ont salué ce verdict. Elles s’inquiètent, toutefois, du caractère récidiviste de ces actes. En effet, l’un des pêcheurs incriminés avait déjà été condamné en 2010 pour le prélèvement de plus d’une tonne de thon rouge de taille ou poids prohibés.

Confirmant ces inquiétudes, un nouveau rapport du WWF confirme de nouveau que la capacité de capture des navires ciblant le thon rouge est deux fois supérieure aux quotas autorisés dans l’Atlantique Est et en Méditerranée. Aussi, malgré certains progrès, la pêche illicite, non réglementée et non déclarée (INN) est encore très pratiquée en Méditerranée, et plus particulièrement dans les eaux libyennes et au large des côtes italiennes. Selon le WWF, entre 2008 et 2010, on estimait entre 31 500 tonnes et 34 000 tonnes les capacités de pêche. En comparaison, le TAC (total autorisé de capture) est fixé par l’ICCAT (1) à 12 900 tonnes pour l’année 2011. Pour les ONG, la 22ème édition de l’ICCAT, tenue du 9 au 19 novembre 2011, doit être l’occasion de durcir le plan de réduction de la capacité et d’instaurer un système de traçabilité fiable, y compris dans les fermes d’engraissement. Seront tristement à l’honneur de cette 22ème édition le thon rouge et l’espadon de Méditerranée, ce dernier, également menacé, ne bénéficiant d’aucun plan de gestion.  

Cécile Cassier
1- Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l’Atlantique.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
PNEUSLIC
16 novembre 2011 - 0 h 00 min

Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l’homme s’apercevra que l’argent n’est pas comestible.


Nol
17 novembre 2011 - 0 h 00 min

Pfft! 5000 euros de prune! On se fout de la gueule du monde, le pêcheur s’est fait gaulé avec deux tonnes de thon ce jour-là, mais les autres jours….? Depuis combien de temps il en tirait ?
Pas cher donc. Ils vont continuer.


thylacine
17 novembre 2011 - 0 h 00 min

Le pêcheurs ne sont que des boucs-émissaires! C’est TOUTE notre société qui porte la responsabilité de cette extermination réglée des Thons. Je vois en permanence des pub pour le thon à la télé. Lorsque je veux acheter des salades touteprêtes pour emporter en pique-nique, elles sont toutes au thon. Les recettes proposées dans les magazines sont souvent au thon, etc…
Finalement, seuls les pêcheurs, qui ont besoin de la pêche pour vivre et nourrir leur famille sont traqués. Les autres exterminateurs de thons, qui eux n’en ont pas un besoin absolu, ne sont pas inquiétés: en clair chacun d’entre nous peut manger chaque jour autant de thon qu’il lui plaira, alors que rien ne l’y oblige.
Mais on puni ceux qui l’exterminent par nécessité (j’ose espérer qu’aucun ne le fait de gaîté de coeur)… Bouc-émissaire, ça s’appelle…


loiclang
17 novembre 2011 - 0 h 00 min

En réponse à Thylacine, le thon que l’on mange régulièrement en boîte n’est pas du thon rouge. il s’agit d’autres espèces au statut moins critique (mais néanmoins en déclin et nécessitant donc une diminution de leur consommation).
Quant au pauvre pêcheur bouc-émissaire, cela n’est pas adapté au cas du thon rouge où lesdits pêcheurs sont de riches armateurs plus proche du profil de l’homme d’affaire que du marin…


marseille42
17 novembre 2011 - 0 h 00 min

Avec des micro-amendes telles que celles-ci en regard des bénéfices immenses retirés de la vente du thon rouge et autres espèces menacées, la fin surpêche n’est pas pour maintenant. On peut se consoler en se disant que ces gens scient la branche sur laquelle ils sont assis. Mais pour les espèces bientôt disparues, il n’y aura plus rien à faire. Tant que le professeur Tournesol n’aura pas découvert le vaccin contre la bêtise crasse, le monde actuel ira à sa perte. Et au bout une autre consolation: la disparition de l’humanité. La terre, elle, s’en sortira: elle a déjà connu tant et tant d’extinctions d’espèces.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
28

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS