Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Retrait du projet de loi sur les OGM
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Retrait du projet de loi sur les OGM

Le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, vient d’annoncer au Sénat que le projet de loi sur les OGM, qui devait être examiné demain matin par la commission des affaires économiques était retiré de l’ordre du jour.

Cette annonce du numéro 2 du gouvernement est intervenue dans la continuité de la conférence du Président de la République, de ce matin. En effet, à cette occasion, Nicolas Sarkozy a déclaré ‘Si la Haute autorité qui se prononce demain soulève des doutes sérieux sur les OGM actuellement cultivés en France, je suis disposé à recourir à la clause de sauvegarde jusqu’à ce que la Commission européenne tranche le problème’. Or, au regard de ce qui filtre, il semble que l’on s’achemine vers un avis qui impliquerait la suspension de l’autorisation de commercialisation du maïs MON810 de Monsanto, délivrée il y a 10 ans.

Pour Lylian Le Goff, de France Nature Environnement, ‘L’accouchement est difficile mais l’Etat ne peut plus reculer après s’être engagé à plusieurs reprises ! Rappelons en effet que l’intervention de cette clause a été annoncée par Jean-Louis Borloo lors du Grenelle et défendue par la France lors du Conseil des ministres de l’Union européenne de Lisbonne au cours duquel était examiné le moratoire autrichien. Pour nous, la décision est prise et aucun retour en arrière n’est désormais possible’.

Néanmoins, cela n’est pas l’avis de Jean Bizet, le sénateur UMP de la Manche, rapporteur du texte. Celui-ci ne mâche visiblement pas ses mots et déclare à ce titre : ‘La démagogie l’emporte sur la démocratie. En s’inclinant devant José Bové et sa grève de la faim, en donnant crédit à une étude sommaire de Greenpeace, on désavoue le Parlement, le pouvoir judiciaire et l’expertise scientifique’. De son côté, Jean-Michel Lemétayer, le président de la FNSEA (1), enfonce le clou des pro-OGM que ‘L’agitation politico-médiatique ne doit pas remplacer l’expertise scientifique’, et que sa fédération ‘… préfère la recherche et la vérité au plaisir de faire plaisir.’

Pascal Farcy
1- La Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles est le premier syndicat agricole français.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
tseparis
12 janvier 2008 - 0 h 00 min

si comme le prétend son président la FNSEA « préfère la recherche et la vérité (tordant de leur part) au plaisir de faire plaisir… »
il oublie un peut trop facilement que nous ne sommes pas des cobayes et que la recherche ne s’effectue pas en milieu naturel mais en laboratoires clos !!!


philou
14 janvier 2008 - 0 h 00 min

Au lieu de critiquer, les sympathisants aux OGM pourraient faire de la désobéissance civile pour revendiquer leurs droits pro ogm, on les en empèche pas … merci josé, pour avoir eu de nouveau, encore une fois, le courage de cette voie pacifique …



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
25

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS