Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Quand la Chine influe sur la météo
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Quand la Chine influe sur la météo

Depuis 1958, la Chine travaille à influer sur la météo. Si la technique mise en œuvre est encore perfectible, les progrès sont indéniables et l’officiel ‘Bureau de la Modification Météorologique’ est de plus en plus souvent mis à contribution pour garantir tantôt un ciel dégagé, pour les cérémonies officielles (Jeux Olympiques, anniversaire de la République Populaire de Chine, etc.), tantôt de la pluie pour les régions où la sécheresse sévit. Ainsi, en 2009, quelque 116 000 roquettes et 890 000 obus ont été tirés à des fins de contrôle de la météorologie au niveau local ou régional. Ces tirs ont vocation à diffuser, dans les nuages, de l’iodure d’argent pour provoquer la pluie ou de l’azote liquide afin d’augmenter le nombre de gouttelettes, en réduisant leur taille, pour limiter les risques d’intempéries.

Si ces techniques sont considérées peu viables par nombre d’experts occidentaux, la Chine y croît et y consacre des moyens. Le Bureau de la Modification Météorologique disposerait ainsi que 30 avions pour ses opérations ‘d’ensemencement des nuages’ et d’environ 1 500 employés. En 2009, 98 millions d’euros auraient été investis à ce titre, avec, selon la presse chinoise, le gain d’une pluviométrie correspondante à 30 fois l’investissement en terme de production agricole épargnée ou supplémentaire.

En conséquence, face à des conditions climatiques qui tendent à se durcir, le directeur du Bureau de la Modification Météorologique, Zheng Guoguang, souligne une demande croissante pour atténuer l’impact du temps sur les récoltes.

A noter, qu’officiellement, ces ensemencements des nuages ne causeraient pas de pollution de part les faibles quantités mises en œuvre.


Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
10 avril 2010 - 0 h 00 min

Le truc qui serait vraiment super serait d’influer sur la bêtise.


paul.boyer
10 avril 2010 - 0 h 00 min

D’après vos chiffres, ça ferait tout de même 2700 tirs par jour en moyenne, presque 2 obus par seconde…

Certes, la Chine est grande et c’est le pays des grands nombres, mais à ce rythme, le sol va être jonché de débris…


Willy Vogt
11 avril 2010 - 0 h 00 min

deux obus à la minute, mon cher, et c’est déjà pas si mal…pauvre planète !!!
Willy Vogt


lea
12 avril 2010 - 0 h 00 min

J’ai entendu parler de ce sujets pour la première fois par une scientifique lors d’une émission sur France Inter il y a plusieurs années, à l’étonnement du journaliste qui l’avait invité elle avait répondu que ceci n’était pas une pratique rare. Je n’en ai plus jamais entendu parler jusqu’à aujourd’hui, à se demander s’il ne s’agit pas d’un tabou ?
D’autre part, ce phénomène de provocation de pluie existe de façon beaucoup plus poétique dans la nature dans les forêts primaires. En effet, c’est Francis Hallé, le spécialiste de ces forêts qui le raconte les plantes qui captent la pluie. En effet, des cehrcheurs de l’Institut national de l’Amazonie (INPA) viennent de montrer que les volatiles émises par les arbres tropicaux, servent de germe pour la condensation de vapeur d’eau sous forme de gouttes de pluie. Autrement dit, les arbres sont capables de faire tomber une pluie au dessus d’eux quand ils en ont besoin. (Extrait d’un entretien dans Télérama du 15 octobre 2008 avec le botaniste Francis Hallé, auteur notamment de l’ouvrage remarquable « Paidoyer pour l’arbre »)


lea
12 avril 2010 - 0 h 00 min

Oublié ce détail à propos de la Chine: sachant qu’ils font partie des pays du monde qui n’ont plus suffisamment de terres pour se nourrir ils occupent des milliers d’hectares en Afrique, question: appliquent-ils les mêmes méthodes guerrières pour éventrer les nuages ?


DOMY94FF
14 avril 2010 - 0 h 00 min

Quels sont les impacts réels de la Géoingéniérie sur le Réchauffement Global ?

Je vous invite à parcourir les articles et photos sous ce lien :

http://www.facebook.com/home.php?#!/album.php?aid=150947&id=722061198



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
37

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS