Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Près de la moitié du poisson consommé dans le monde issu de l’aquaculture
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Près de la moitié du poisson consommé dans le monde issu de l’aquaculture

Source de protéines animales dont la croissance est la plus forte à l’échelle mondiale, l’aquaculture fournit actuellement près de la moitié du poisson consommé dans le monde, d’après un récent rapport de la FAO (1). Ainsi, entre 2000 et 2008, la production mondiale de poissons issus de l’aquaculture a augmenté de plus de 60 %, passant de 32,4 à 52,5 millions de tonnes. Néanmoins, on observe des disparités en termes de niveaux de production et de composition des espèces et des systèmes agricoles, entre et au sein des régions du monde. Représentant 89,1 % de la production mondiale en 2008, la région Asie-Pacifique concentre, à elle seule, 11 des 15 principaux pays producteurs de l’aquaculture. Sans surprise, la Chine est en tête de file (62, 3 %).

En matière de systèmes d’élevage, les systèmes intensifs se rencontrent principalement en Amérique du Nord et dans les pays producteurs d’Europe et d’Amérique latine. A l’inverse, la petite production commerciale reste le système le plus fréquemment appliqué dans la région Asie-Pacifique. Selon le rapport, les petits producteurs et les petites et moyennes entreprises sont également bien implantés en Afrique. Par ailleurs, bien qu’elle privilégie la production industrielle, l’Amérique latine présente également un « fort potentiel » pour le développement de la production à petite échelle.

Si, d’après la FAO, l’aquaculture a permis de réduire la pauvreté mondiale et de faire face à une demande toujours croissante, elle appelle, toutefois, au respect de certaines pratiques. De fait, outre l’usage parfois massif de médicaments (antibiotiques etc.), l’écosystème dans lequel sont introduites les fermes aquacoles n’est pas toujours respecté. Dès lors, pour que l’aquaculture perdure en tant que bon compromis face à l’épuisement des ressources halieutiques, elle a à relever des défis en termes de traçabilité, de sécurité alimentaire, d’adaptation aux changements climatiques et de crise économique.

Cécile Cassier
1- Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le présent rapport s’intitule « Etat de l’aquaculture dans le monde 2010 ».

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 11 novembre 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
vigie 53
12 novembre 2011 - 0 h 00 min

IL est malheureusement à prévoir que si ce moyen d’élevage permet à certains peuples de sortir de la misère il permettra aux industries agro-alimentaires de faire les mêmes erreurs que celles qu’elles commettent actuellementle cas le plus flagrant étant celui du saumon d’élevage génétiquement modifié.


domenach
12 novembre 2011 - 0 h 00 min

L’élevage de poisson, outre la pollution des fonds marins qu’il génère (antibiotiques, concentration de déjections,farines,…) ne règle pas la question de l’amenuisement de la ressource halieutique puisque les farines sont obtenues à partir de la pêche industrielle de poissons sauvages.


nicolekretchmann
13 novembre 2011 - 0 h 00 min

permettez-moi de faire suite à l’article sur la cystite : j’en ai souffert de 18 ans (après une opération sur un ovaire) jusqu’à 42, 43 ans ! Je n’ai plus de crises de cystite depuis que j’ai supprimé viandes et poissons de mon alimentation, et ce depuis 31 ans. J’ai supprimé aussi yaourts, laitages, fromages ainsi que le soja. Seul le soja germé (haricot mango), le soja fermenté trouve sa place sur ma table !
Avant, il m’arrivait souvent après l’amour d’uriner du sang. L’horreur !!
Le cranberry peut aider, je n’en doute pas mais il faut participer en éliminant de son assiette les sources alimentaires perverses.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
39

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS