Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Premier bilan positif pour les jachères apicoles
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Premier bilan positif pour les jachères apicoles

Initiées par le réseau Biodiversité pour les abeilles (1), avec l’objectif de recréer un environnement favorable aux ‘mouches à miel’, les 44 jachères apicoles mises en place en 2005 affichent un bilan très positif. Visiblement, elles ont joué pleinement leur rôle en permettant, notamment, aux abeilles de mieux résister à la sécheresse de l’été 2006. Ainsi, quand la production de miel a été en augmentation de 7 % dans les zones où ces jachères étaient implantées, dans des espaces similaires en termes d’environnement et de ressources pollinifères, mais dépourvu de jachères apicoles, des baisses de récolte allant jusqu’à 35 % ont été constatées.

Même sur de très petites surfaces, les jachères, ensemencées avec des variétés florales riches en pollen et nectar sans recours à des pesticides, sont plébiscitées par les abeilles. Le bilan a ainsi mis en avant que la plantation de fleurs sur seulement 0,5 % du territoire fréquenté par les abeilles contribuait jusqu’à 68 % de la qualité de leur ‘bol alimentaire’. Pour le réseau, ‘Les jachères — aussi petites soient-elles — pallient au dérèglement de la biodiversité’, d’autant que les abeilles ne sont pas les seules à profiter de ce havre de nature, nombre d’insectes, oiseaux et autres animaux le fréquentant.

En 2006, compte tenu des conditions climatiques, seule la phacélie (au pollen bleu/noir aisément reconnaissable) a fleuri de façon significative sur la plupart des sites semés au printemps 2006. En 2007, avec les pleines floraisons de sainfoins, mélilot et autres trèfles, l’impact des jachères sur les colonies d’abeilles devrait donc être vraisemblablement encore plus positif.

Si cette année, la surface des superficies mises en jachères a été faible (400 hectares) et très hétérogènes (de 3 à 99 hectares), l’initiative va être développée dans d’autres départements dès l’année prochaine. Puis, après avoir fait de nouveau la preuve du bien-fondé de leurs jachères apicoles, véritable réservoir de biodiversité, les initiateurs du projet espèrent recevoir le soutien du ministère de l’écologie pour développer leur concept sur l’ensemble du territoire.

A l’heure où les colonies d’abeilles sont en partie décimées dans 14 départements (2), gageons que ces jachères apicoles sont promises à un bel avenir.

Alex Belvoit
photo © E. Pioger
1- le réseau Biodiversité pour les abeilles rassemble des agriculteurs, des apiculteurs, et des organisations agricoles et apicoles. Il a été initié à partir de l’expérience de Philippe Lecompte, apiculteur bio qui a lancé les premières jachères apicoles sur la Montagne de Reims dès 1992. Voir le site des jachères apicoles.

2- Alpes-de-Haute-Provence, Aveyron, Deux-Sèvres, Dordogne, Haute-Garonne, Hérault, Loire, Lozère, Puy-de-Dôme, Pyrénées Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Sarthe, Vienne, Haute-Vienne.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
29

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS