Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Plébiscite pour les insectes pollinisateurs de cultures
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Plébiscite pour les insectes pollinisateurs de cultures

Dans l’impossibilité de se déplacer pour se reproduire, nombre de plantes ont recours, au moins en partie, aux insectes pollinisateurs pour assurer leur multiplication. L’impact des insectes est tel, que la plupart des cultures présentent une hausse de production comprise entre 5 et 50 % en présence de pollinisateurs.

Ce constat, qui vient d’être fait par une équipe internationale de chercheurs, est une première, puisqu’à ce jour il n’existait que des estimations très approximatives du nombre de cultures qui dépendent des animaux pour assurer leur pollinisation et du degré de cette dépendance.

Si des cultures comme le blé, le maïs et le riz n’ont pas besoin des insectes, d’autres sont totalement dépendantes des pollinisateurs pour leur production de fruits et de graines, : cacao, vanille, courges, melons, fruits de la passion, noix du Brésil… Faute de pollinisateurs, le cultivateur est alors obligé de polliniser ces dernières manuellement.

Néanmoins, entre ces 2 extrêmes, la production de plus de 3/4 des cultures (fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses, de fruits à coques, d’épices…) bénéficie de l’action pollinisatrice des animaux, sans en être toutefois à 100 % dépendantes.

Toutefois, l’intensification de l’agriculture et l’artificialisation de l’environnement mettent en péril les pollinisateurs, notamment les abeilles, compromettant ainsi la pollinisation qu’elles assurent. Bernard Vaissière, de l’INRA, rappelle à ce sujet que ‘La sélection des cultures par l’homme au cours des millénaires a eu pour objectif de développer des variétés qui produisent de la nourriture de façon fiable dans un environnement variable. Mais cette sélection a toujours eu lieu en présence d’une abondance de pollinisateurs car les parcelles étaient de petites tailles et à proximité d’éléments d’habitat naturel.’ Or aujourd’hui, les pratiques de production et les paysages agricoles qui en résultent ont évolué considérablement ces dernières années, de sorte que maintenant, selon B. Vaissière, les pollinisateurs sont souvent trop rares pour pouvoir polliniser les cultures de façon fiable et efficace.

Alex Belvoit
Photo © B. Lafon

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS