Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Pesticides en Martinique : record du monde du cancer de la prostate
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pesticides en Martinique : record du monde du cancer de la prostate

En 2007, un rapport du professeur Dominique Belpomme (1) dénonçait l’impact sanitaire causé par la pollution massive des Antilles aux pesticides, massivement utilisés dans les bananeraies. Le rapport établissait un lien entre la pollution due aux nombreux pesticides organochlorés diffusés dans l’environnement depuis la dernière guerre et l’incidence croissante de plusieurs maladies ou affections (cancers, malformations congénitales etc.). Face à ce vaste problème de santé publique, l’étude appelait à instaurer des mesures de protection sanitaire notamment à l’égard des femmes enceintes et des enfants, voire à envisager une reconversion économique.  

Discréditées car jugées trop gênantes à leur publication, les conclusions de ce rapport ont, depuis lors, été confirmées par de multiples études scientifiques, menées depuis 2007 par les chercheurs de l’ARTAC (2), sous la direction du Pr. Belpomme. Selon la dernière d’entre elles, la Martinique détient le record du monde des cas de cancers de la prostate par habitant. Selon les chercheurs, l’augmentation de l’incidence de ce type de cancers n’est pas le fait d’efforts de dépistage, d’un certain mode de vie ou de prédispositions génétiques des peuples caribéens, mais résulte d’un « phénomène continu lié à l’environnement ». Or, il est plus que probable que le même schéma s’applique pour l’augmentation des cas de cancers du sein et du diabète de type 2, pour lequel les Antilles françaises affichent, là encore, un triste record.

Suite à la parution du rapport du Pr. Belpomme en 2007, le gouvernement avait planifié un premier, puis un second « plan Chlordécone » (3), débloquant une enveloppe financière estimée à 35 millions d’euros selon l’ARTAC. Mais, alors que règne le plus grand flou quant à l’usage fait de ce budget, l’association espère que les autorités publiques interdiront, dans les plus brefs délais, toute utilisation de pesticide dans ces îles.

Cécile Cassier
1- Le rapport s’intitulait « Rapport d’expertise et d’audit externe concernant la pollution par les pesticides en Martinique. Conséquences agrobiologiques, alimentaires et sanitaires et proposition d’un plan de sauvegarde en cinq points. »

2- Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse.

3- Le chlordécone est un insecticide qui fut massivement utilisé pour lutter contre les charançons dans les bananeraies de Martinique et Guadeloupe. Interdit en 1993 dans les Antilles, il s’est révélé être est très persistant et bioaccumulable.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 janvier 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
130

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS