Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Pesticides : 50 % de moins en 10 ans
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pesticides : 50 % de moins en 10 ans

Lors du Grenelle de l’Environnement, l’objectif d’une baisse de 50 % des tonnages de pesticides utilisés en France avait été défini, simultanément à la suppression progressive des molécules les plus dangereuses. Toutefois, face à une industrie des produits phytosanitaires (dénomination ‘policée’ des pesticides) très puissante et à un lobby agricole qui ne l’est pas moins, les doutes de voir aboutir cette proposition ne manquaient pas. Or, ce mercredi, Michel Barnier, le ministre de l’agriculture, a présenté lors du conseil des ministres un plan d’action (1) pour y parvenir dans le laps de temps imparti, à savoir 10 ans. Parallèlement il a confirmé le retrait du marché des produits contenant les 53 substances actives les plus préoccupantes, dont 30 avant la fin 2008.


Le plan a été élaboré sur la base des conclusions d’un groupe de travail associant les représentants des agriculteurs, des fabricants, des élus, des scientifiques, des ONG, des administrations et présidé par Guy Paillotin. Globalement 3 axes principaux ont été définis pour réduire de moitié le recours aux pesticides tout en maintenant un niveau de production agricole élevé :

- diffuser les ‘bonnes pratiques agricoles économes en pesticides’ via la création d’un réseau de 3 000 exploitations pilotes ;

- dynamiser la recherche agronomique et l’innovation pour élaborer de nouveaux systèmes de production viables et diffusables ;

- créer un réseau d’épidémiosurveillance visant à détecter et identifier les risques phytosanitaires sur l’ensemble du territoire, en zones agricoles et non agricoles, accessible à tous les acteurs du secteur.

Alors que la France est le 4e marché mondial (2) pour les fabricants de pesticides, une telle réduction n’a rien d’utopique. En effet, si la moyenne de la décennie 90 est de 98 790 tonnes/an de substances actives vendues, sur les 8 premières années du XXIe siècle le tonnage annuel s’établit à 81 950 t/an, soit environ 17 % de baisse (3) sans incitation ou plan particulier.

Pascal Farcy

1- Télécharger le plan d’action Ecophyto 2018.

2- En 2006, la France était 4e derrière le Japon, le Brésil et les Etats-Unis.

3- Initialement si cette baisse a été principalement attribuée à l’évolution des conditions climatiques, sa durabilité tend à démontrer qu’il s’agit plus d’un début d’évolution des pratiques agricoles, tant pour des raisons économiques (coût des produits de traitement) qu’environnementales.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
15 septembre 2008 - 0 h 00 min

Je souhaite que Barnier y arrive. Ce n’est pas gagné! Il est plus que temps d’agir. Je suis entomologiste et je constate, année après année, la dégradation de la situation. Les milieux agricoles sont des déserts biologiques. Et la contamination du chevelu des petits ruisseaux est croissante…
Et à quand une règlementation de l’usage des produits toxiques par les particuliers? Ils sont en vente libre, sans aucun contrôle, et utilisés à tort et à travers dans les jardins, qui constituent pourtant maintenant un refuge important pour la faune et la flore (et je ne parle pas des problèmes de santé humaine…)



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
25

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS