Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Pêche par décharges électriques : l’innovation dans la destruction
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pêche par décharges électriques : l’innovation dans la destruction

Depuis le dépôt d’un brevet au Royaume-Uni d’un harpon électrique pour la chasse à la baleine en 1868, la technique de pêche « innovante » utilisant des décharges électriques a fait son chemin. Elle consiste à étourdir les poissons pour les ramener à la surface, où ils sont ramassés dans des filets. Dès 1998, l’Union européenne émettait des doutes sur cette pratique, et interdisait de « capturer des organismes marins au moyen de méthodes comprenant l’utilisation d’explosifs, de poisons, de substances soporifiques ou de courant électrique ».

Malgré cette interdiction, l’usage de l’électricité fut autorisé pour la pêche au thon et au requin pèlerin dans certains secteurs de la mer Baltique, rapporte l’association Robin des Bois. En 2001, 3500 bateaux de pêche chinois sont interdits en raison des dérives de cette technique (1) et de la mortalité de crevettes juvéniles et d’espèces de fonds. Parallèlement, la pêche électrique illégale se développe. Et la dérogation européenne accordée à la pêche au chalut électrique à titre expérimental en 2006 en Mer du Nord, sous la pression des Pays-Bas notamment, n’a rien arrangé. Elle porte sur un dispositif électrique placé à l’avant des chaluts de fond émettant des électrochocs, lesquels « décollent » les soles et autres poissons cibles de leur habitat afin de les remonter vers la surface.

Non sélective, cette technique touche toutes les espèces évoluant dans les fonds marins (embryons, larves, coquillages, crustacés etc.). Les scientifiques craignent également un impact néfaste sur les capacités de reproduction de la faune marine. De quoi anéantir l’argument selon lequel les chaluts électriques sont moins perturbateurs des fonds marins que leurs équivalents classiques. En 2012, 74 chalutiers de ce type des Pays-Bas, de Belgique et du Royaume-Uni « pêchent » la sole. Et visiblement la liste des candidats ne cesse de s’allonger.

Cécile Cassier
1- Beaucoup de pêcheurs émettaient des décharges électriques beaucoup plus puissantes que les voltages autorisés.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
17 juin 2012 - 0 h 00 min

On endort l’opinion avec des sommets de Rio et du bla-bla environnementaliste bien pensant, rapidement récupéré par les marchands et la pub, pendant que la mise à sac de la Terre continue de plus belle, avec évidemment des moyens en constant « perfectionnement », atteignant une violence incroyable… La fuite en avant est SANS LIMITES! Il faut bien créer/sauver des emplois, n’est-ce pas?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
152

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS