Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Ouverture de la pêche au thon rouge : Greenpeace contre-attaque
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ouverture de la pêche au thon rouge : Greenpeace contre-attaque

Entre le 15 mai et le 15 juin, débute une période de bien mauvaise augure pour les oubliés de la 15ème conférence de la CITES tenue en mars dernier, parmi lesquels compte le thon rouge. C’est, en effet, entre ces dates que démarre sa saison de pêche 2010. Toutefois, loin de se déclarer vaincue, Greenpeace a décidé de passer à l’action. Ainsi, le 12 mai dernier, à 9h30, des représentants de l’ONG se sont rendus sur le port de Frontignan, situé dans le département de l’Hérault. Près du quartier général des thoniers français, les 14 militants présents ont bloqué trois des bateaux qui s’apprêtaient à partir en mer en quête de thon rouge de Méditerranée. Le choix de Greenpeace n’est bien entendu pas le fruit du hasard, les bateaux stoppés comptant parmi ceux qui affichent les plus gros quotas de pêche.


A l’aide de trois embarcations et de quatre nageurs, ils ont encerclé les navires pêcheurs, tendant une large banderole dont le slogan clamait : « Thon rouge : Liquidation totale avant fermeture ? » (cf. photo).

Clair, le message reflète bien le dilemme que soulève la situation actuelle, notamment au regard de l’échec cuisant essuyé lors de la CITES. De fait, alors que « le nombre de thons rouges adultes s’est effondré de 80 % au cours des 20 dernières années » sous la pression de la pêche industrielle, aucune action n’est entreprise pour enrayer cette disparition programmée. En outre, si cette pêcherie vient à bout de l’objet de sa convoitise, à savoir le thon rouge, c’est sa propre fin qu’elle marquera. Forte de ces arguments, Greenpeace réclame l’arrêt de la pêche au thon rouge ainsi que la création de réserves marines, notamment sur la zone des Baléares, lieu de reproduction de l’espèce. Or, preuve est faite avec cette action « choc » qu’elle ne baissera pas les bras avant d’avoir obtenu gain de cause.
Cécile Cassier
Photo © Nicolas Chauveau/Greenpeace

1- La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 mai 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
taiga
15 mai 2010 - 0 h 00 min

merci « Greenpeace » pour votre incroyable courage et votre obstination à lutter pour la sauvegarde de la biodiversité et pour mettre en lumière les comportements tout-à-fait irresponsables et inacceptables de certains « humains » = S’enrichir à tout prix en fermant les yeux sur les conséquences de ses actes, aussi irréversibles soient-elles.


emmanuelle306
16 mai 2010 - 0 h 00 min

BRAVO A GREENPEACE !
QU’ILS CONTINUENT, HEUREUSEMENT QU’ILS SONT LA.


Nol
16 mai 2010 - 0 h 00 min

Au stade où on en est, je me demande si une simple banderole suffit.
Ne faut-il pas mener une action plus violente…?


loiclang
17 mai 2010 - 0 h 00 min

Au vu des bateaux bloqués figurant sur la photo qui illustre l’article, on ne pourra pas dire qu’il s’agit d’une soit-disant pêche traditionnelle…
Il est quand même regrettable que ce soit une fois de plus une ONG qui doive agir à cause de l’incapacité des gouvernants à prendre de simple mesures de bon sens.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
159

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS