Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Ouverture de la chasse, les chasseurs plus forts que les éleveurs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ouverture de la chasse, les chasseurs plus forts que les éleveurs

C’est parti, comme l’année passée, les premières ouvertures de la chasse pour la saison 2007-2008 se font aujourd’hui, premier samedi d’août, et concernent les oiseaux d’eau et de passage (oies, canards, eiders, fuligules, poules d’eau, bécassines, et autres).

Toutefois l’ouverture est partielle et ne concerne que le domaine public maritime de la façade Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord, à l’exception des étangs et des plans d’eau salés reliés ou non à la mer. Sur le reste du territoire, les chasseurs devront attendre le 25 août pour les cailles et les tourterelles des bois, et l’ouverture générale pour les autres espèces.

Cette dernière aura lieu le dimanche 9 septembre 2007, pour les départements du Sud de la France, puis une partie plus au Nord suivra une semaine après (Pays de Loire, Côte d’or, Indre et Loire, Saône et Loire), avant d’arriver à l’ensemble du territoire le 23 septembre.

La chasse au gibier d’eau se faisant souvent avec des appelants, des oiseaux maintenus captifs sur un plan d’eau pour inciter leurs congénères sauvages à venir les rejoindre et se mettre ainsi à porter de fusil…, l’interdiction des déplacements d’oiseaux liée à la grippe aviaire a été en partie levée.


Stockage de cages destinées à être positionnées à divers endroits de chasse, avec des oiseaux appelants à l’intérieur pour attirer les oiseaux sauvages

En effet, Jean-Louis Borloo, le ministre de l’écologie, et Michel Barnier, son homologue de l’agriculture, ont décidé d’autoriser le transport et l’utilisation des appelants pour les chasses qui débutent aujourd’hui.

Officiellement, cette décision est motivée par l’absence de cas de grippe aviaire recensés, en dehors de ceux découverts en Moselle, et conditionnée au respect de consignes sanitaires pour le transport et l’utilisation des appelants :

- tout contact direct doit être évité avec d’autres oiseaux captifs ;

- le matériel pour leur alimentation, abreuvement et élevage doit leur être spécifique ;

- si la personne qui soigne les appelants s’occupe aussi d’autres oiseaux, les vêtements de travail comme les bottes ou les chaussures doivent être dédiés à chaque enclos et la personne doit se laver les mains entre les soins aux diverses catégories d’oiseaux ;

- le transport des appelants doit être réalisé avec des caisses réservées à ce seul usage, affectées aux appelants d’un seul et même élevage, et bénéficiant d’un fond étanche afin d’empêcher que des fientes s’en échappent ;

- après chaque transport, ces caisses doivent être nettoyées, désinfectées et stockées au domicile de manière nettement séparée des oiseaux autres que les appelants et du matériel qui les concerne ;

- au retour du lieu de chasse les chasseurs doivent enlever leurs bottes et les laver soigneusement, de même que le matériel de chasse, ils doivent se laver les mains à l’eau et au savon. Les vêtements utilisés et souillés sur le lieu de chasse doivent être rapportés au domicile du chasseur dans des sacs spécifiques, avant d’être nettoyés ou réutilisés.

Face à cette autorisation de déplacement des appelants, accordée aux chasseurs, le gouvernement cède au lobby de la chasse, quand dans le même temps il refuse des dérogations aux éleveurs qui élèvent habituellement leurs volailles en extérieur…

Pascal Farcy

A lire sur Univers-nature :

- Droits et limites de la chasse en France;

- Comparatif sur la chasse aux oiseaux, en Europe.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
écolomoi?
5 août 2007 - 0 h 00 min

Merci à vous de relever les incohérences de nos chers ministères,les canards sauvages sont très certainement immunisées contre ce virus, alors laissons les chasseurs faire mumuse, de toute façon ils ont déclaré qu’ils tiraient rarement. Bon
Par contre, on voudrait ruiner les petits élevages de volailles en plein air qu’on ne s’y prendrait pas autrement, c’est pas grave, de toutes les façons si nos volailles n’attrapent pas la grippe, elles crèveront et peut être nous avec, à cause des grains OGM qu’elles auront mangé. Pauvre monde ouvaton?


diego
6 août 2007 - 0 h 00 min

Etonnant cette ouverture de la chasse dans le plus grand silence de tous. A l’heure où les associations font les belles au grenelle, merci à vous d’en parler et d’apporter égalmeent des réponses à des questions béautiennes dans les 2 articles proposés en complément.


claude le jardinier
9 août 2007 - 0 h 00 min

comme d’habitude, les 1400000 chasseurs sont prioritaires par rapport aux 58000000 restants, finis le calme, les promenades ou randonnées dans la nature, la priorité est de tuer des millions d’animaux et oiseaux , au lieu de les admirer et les photographier Honte aux chasseurs qui se servent des appelants pour attirer les chassés, ce sont souvent les plus riches qui vont chasser, les pauvres n’ont pas les moyens, Bravo mr Borloo, il va surement à la chasse , mais « qui va à la chasse perd sa place »
cordialement Envoyer des pétitions Claude


diego
9 août 2007 - 0 h 00 min

tu ne crois pas si bien dire Claude, la chasse aux oiseaux d’eau se pratique souvent à partir de huttes de chasse qui se louent à prix d’or.
Diego


isacheme
12 août 2007 - 0 h 00 min

Il est tout à fait vrai que les éleveurs devraient aussi bénéficier de ces assouplissements, compte tenu de la modicité des faits (3 oiseaux retrouvés morts en trois mois…)
Est-ce une raison pour vouloir faire croire que les chasseurs monopolisent la nature ?
Un exemple nous sommes un groupe qui chassons sur un territoire forestier de 1200 ha. Nous chassons une journée par semaine à raison d’une battue le matin et une l’après-midi sur 50 ha à chaque fois.
Soit 1200 ha de forêt sans chasseurs 6 jours par semaine et 1150 ha libres la journée de chasse… Combien disiez-vous Claude 1,4 Millions sur 58 ? Nous serions loin d’utiliser notre part …
Quant à la « richessse » des chasseurs, vous devriez faire un tour dans les associations de chasse communale avant de porter jugement.
Cordialement, je suis aussi jardinière et éleveuse.


scarlett
12 août 2007 - 0 h 00 min

savez vous que Nicolas Sarkozy fait partie d’un club regroupant les chasseurs les plus fortunés de France ? ce club revendique le droit exclusif de tuer dans les parc nationaux … voir aussi son copain Dassault , parrain du fils sarko …. on s’amuse bien en famille !
françoise


diego
13 août 2007 - 0 h 00 min

Il ne faut pas généraliser, mais l’image du chaseur qui part avec son chien tranquillement pour tirer un lapin ou une perdrix n’est plus vraiment d’actualité. Je ne suis pas chasseur et je reconnais à la chasse le mérite de réguler, en l’absence de prédateurs, certaines populations comme les sangliers ou chevreuils, mais je trouve que la chasse a dérivé vers une activité un peu trop business, comme beaucoup d’autre d’ailleurs. Je ne sais pas Isacheme, si vous connaissez le prix des huttes de la baie de Somme, où le prix d’une journée de chasse en Sologne, mais les tarifs sont très loin d’être accessible au commun des mortels.

Ce sentiment de dérive de la chasse et les tarifs des huttes, je les tiens de quelques amis chasseurs, aussi je ne suis pas convaincu que l’on puisse faire de votre exemple une généralité, hélas…


tseparis
13 août 2007 - 0 h 00 min

faut croire que les crétins du gouvernement ignorent que les éleveurs et les citoyens conscients s’en souviendront au moment de voter, de cette dichotomie trop bizarre pour être honnête.
Evidemment ces éleveurs ne font pas partie des barbares qui enferments leurs bêtes de la naissance à l’abattoir dans des enclos exigus, mais de ceux qui respectent l’animal, les traitent correctement qui grandissent le plus souvent en plein air.
La grippe aviaire a bon dos pour nous fourguer de la viande génétiquement trafiquer sur des bêtes maltraitées sans dent, sans bec, sans corne, facilitant les « productions » intensives dans des conditions d’entassement, de transport et d’abattage barbares pour l’animal.
Pour le seul bénéfice, des industriels transnationaux de l’agro-alimentaires.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
227

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS