Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Ourse Cannelle : le chasseur est de nouveau devant la justice
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ourse Cannelle : le chasseur est de nouveau devant la justice

C’est en 2004 que la dernière ourse de souche pyrénéenne est morte en vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques), tuée par un chasseur au cours d’une battue au sanglier. Mis en examen le 7 décembre 2004 pour ‘destruction d’espèce protégée’, René Marquèze avait déclaré ne pas avoir eu le choix, en se retrouvant face à l’ourse. Aujourd’hui, après avoir bénéficié d’un non-lieu qui a été annulé par la Cour d’appel de Pau, il se retrouve devant la justice jusqu’à vendredi, risquant jusqu’à six mois de prison et 9 000 € d’amende.

L’Etat et 19 associations de protection de la nature se sont portés partie civile, contestant le bien-fondé de l’état de nécessité invoqué par le chasseur en soulignant qu’il y a eu ‘une accumulation de fautes’.

En effet, normalement cette battue n’aurait jamais dû avoir lieu dans le secteur. La présence de l’ourse avait été repérée précédemment par un groupe de naturalistes, lequel avait alerté l’office national de la chasse pour diffuser l’information aux associations de chasseurs dans le but de prévenir toute battue sur le secteur. Le responsable de l’ACCA (association communale de chasse agréée) d’Urdos, a confirmé que le groupe de chasseurs avait eu l’information 48 heures avant l’accident. Pourtant, le 1er novembre, les 6 chasseurs sont présents pour la battue. Si la première confrontation avec le plantigrade se passe sans problème (Francis Claverie a confirmé aujourd’hui qu’il avait fait fuir l’ourse en jetant sa veste dans sa direction et en tirant un coup de fusil en l’air), la deuxième rencontre est fatale à Cannelle. Isolé du restant du groupe, René Marquèze se serait retrouvé nez-à-nez avec l’ourse, laquelle aurait avancé vers lui debout sur ses pattes arrières, avant qu’il ne tire.

Alors que plusieurs experts vont être amenés à s’exprimer au cours de ce procès, l’appréciation de la distance de tir (pour le moment entre 9 et 45 mètres) devrait être la clé de ce jugement.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
26

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS