Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Optimiser la prévention des feux de forêts
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  4. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  5. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Optimiser la prévention des feux de forêts

L’Europe a été confrontée ces dernières années à une recrudescence des incendies de forêts, majoritairement due à la hausse des températures et à la prolongation des périodes de sécheresse.

Le mois de juillet 2007 a signé l’apogée de cette montée en puissance. D’après un communiqué de l’Union européenne daté du 2 août 2007, on enregistrait pour le seul mois de juillet 3 376 km2 de terres ravagées contre 3 585 km2 pour l’intégralité de la saison estivale 2006. Au cours de cet été ravageur, le phénomène avait fini par gagner l’Europe du Sud-Ouest épargnée jusqu’alors, affectant tout particulièrement la péninsule ibérique et les îles Canaries.



Passage d’un Canadair au dessus d’un feu de forêt


Forte de ce constat, la Commission européenne, avec la collaboration de 5 Etats membres, a récemment initié un exercice de simulation à grande échelle de feux de forêts en Sardaigne. Débutée le 14 avril dernier, cette opération vise à optimiser la capacité d’intervention des équipes d’urgence françaises, italiennes, grecques, portugaises et espagnoles pour leur permettre d’être mieux préparées en cas d’incident réel. Ces trois jours de formation se clôtureront le 19 avril par une simulation aérienne.

Bien que l’Europe ait été durement touchée au cours des années passées, la France, elle, n’a pas connu la même évolution. Tout aussi concernée par les changements climatiques, elle a choisi de miser sur une sévère politique de prévention dont l’issue s’est révélée fructueuse. Renforçant les relevés d’observation météorologique, basés notamment sur la mesure régulière de l’état hydrique des végétaux, cette dernière repose sur divers modes de surveillance complémentaires. Secondée par une vigilance aérienne, la surveillance au sol est assurée à la fois par des tours de guet, et par des patrouilles mobiles, chacune couvrant un périmètre d’environ 50 000 ha, lequel se réduisant à 3 000 ha en cas d’intervention d’urgence.

La prévention française va plus loin en intervenant auprès des riverains habitant à proximité des aires forestières sensibles. Dans l’optique de minimiser le rôle de l’homme dans la multiplication des incendies, le PPRIF (Plan de prévention des risques d’incendie) (1) a été mis en place. Il a pour rôle de réglementer les nouvelles constructions dans les zones très exposées. Concernant les habitations préexistantes, il légifère aussi bien dans le choix des matériaux utilisés pour le bâtiment et les biens avoisinants (plantations peu combustibles…), que dans les règles de sécurité (interdiction de faire des barbecues…).

Au cœur de cette campagne de prévention, la pratique du débroussaillement est appliquée de manière draconienne dans les espaces situés à l’intérieur ou à moins de 200 m des terrains forestiers dans les départements du Sud de la France. La profondeur de 50 m à respecter autour des constructions peut être portée à 100 m par le maire et jusqu’à 200 m sur décision du préfet. A la charge des propriétaires, son infraction occasionne une amende pouvant aller jusqu’à 30 euros par mètre².

Bien que la rapidité d’intervention soit un atout majeur, il est indispensable que l’Europe mette en place des outils préventifs. Le système d’information météorologique et cartographique par satellite EFFIS (2) pourrait pallier à cette carence en devenant un outil de mise en œuvre de mesures d’anticipation, face à la vulnérabilité croissante des forêts consécutive de vagues de sécheresse de plus en plus soutenues.

Cécile Cassier

1- Le PPRIF est financé par le ministère de l’écologie et du développement durable. A titre indicatif, le budget 2006 était de 2 millions d’euros.

2- Géré par la Commission européenne, l’organe de veille météorologique européen EFFIS (European Forest Fire Information) envoie quotidiennement du 1er février au 31 octobre des cartes de prévention aux services de protection civile et de lutte contre incendies de forêt des Etats membres de l’UE.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 avril 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS