Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » OGM : le tour de passe-passe de la Commission européenne
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






OGM : le tour de passe-passe de la Commission européenne

Cette semaine, la Commission européenne a proposé une révision de la réglementation sur les cultures génétiquement modifiées. De prime abord, l’évolution va dans le bon sens. Elle accorde une totale autonomie aux Etats membres quant à la possibilité d’autoriser ou non la culture d’OGM, sur tout ou partie de leur territoire. Des zones dites ‘sans OGM’ deviennent donc possibles.

En conséquence, pour s’opposer à un OGM autorisé de culture en Europe, les Etats n’auront plus besoin d’activer la clause de sauvegarde. La seule contrainte tiendra au fait qu’ils seront tenus d’informer leurs partenaires européens, un mois avant l’entrée en vigueur de leur décision.

Au niveau global, la Commission européenne conserve sa prérogative quant à l’autorisation de base des OGM sur le territoire de l’UE, en s’appuyant toujours sur l’avis émis par la très contestée Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA). Toutefois, rappelons que cette dernière devrait présenter une nouvelle procédure d’évaluation des OGM en novembre prochain. De même, le seuil d’étiquetage mentionnant la présence d’OGM, dans des denrées alimentaires pour l’homme et/ou des aliments pour animaux, demeure à 0,9 %.

Si pour John Dalli, le commissaire à la santé et à la politique des consommateurs, l’expérience a montré que ‘les Etats membres ont besoin d’une plus grande marge de manœuvre’, en rendant les Etats autonomes la Commission européenne ouvre paradoxalement davantage la porte de l’Europe aux OGM. Maîtres chez eux, il est plus que probable que les opposants aux OGM seront moins enclins à bloquer les autorisations de mise en culture au niveau européen, facilitant ainsi la tâche à une Commission historiquement pro OGM.

De plus, comme le souligne l’eurodéputé PS, Gilles Pargneaux, faute de contrôle aux frontières, cette évolution devrait conduire à des ‘problèmes en terme de commerce intra-européen’, de transparence des semences utilisées par les agriculteurs, de distorsion de la concurrence entre agriculteurs de régions différentes, voire d’une plus facile contamination des denrées alimentaires, tant humaines qu’animales.

Pour devenir effective, cette proposition doit être approuvée par le Parlement européen et le Conseil, ce qui ne devrait être qu’une formalité.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
dautreville
22 juillet 2010 - 0 h 00 min

hé oui elle B.. a tous les rateliers alors evidement quand elle est coincé c’est le systeme D qui s’applique l’incompetence passive avec tous les dérive pourvu qu’ils se remplissent les poches comme not’ S..



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
27

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS