Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Nouvelles preuves de toxicité pour le Roundup
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nouvelles preuves de toxicité pour le Roundup

La toxicité sur les cellules humaines de différentes formulations de l’herbicide Roundup de la firme Monsanto vient d’être mise en évidence par une étude du Professeur Gilles Eric Séralini de l’Université de Caen.

Publiés le mois dernier dans la revue scientifique américaine Chemical Research in Toxicology, de récents travaux de Gilles Eric Séralini et Nora Benachour accusent, une fois encore, le produit star de la firme Monsanto. Leurs recherches, dans la poursuite de travaux précédents, montrent que les herbicides Roundup ont des effets délétères sur les cellules, provoquant des dommages sur les membranes et sur l’ADN et l’asphyxie cellulaire. L’étude ici n’a pas seulement porté sur le principe actif du Roundup, le glyphosate, mais a montré qu’un de ces produits de transformation (l’AMPA) et la combinaison avec différents adjuvants comme le POEA pouvaient s’avérer plus toxiques encore. D’après ces travaux, en faisant des essais sur différentes formulations de Roundup, c’est la composition, soit le mélange du principe avec des adjuvants, qui conduit à un « effet cocktail » dévastateur sur les cellules. Les dégradations cellulaires sont observées dès les premières heures, en l’occurrence sur des cellules embryonnaires humaines et des cellules provenant du cordon ombilical, et se produisent même à de très faibles doses (dilués jusqu’à 100 000 fois ou plus). Non seulement, à ces concentrations réduites, des résidus de ces produits subsistent dans les récoltes, mais il est à savoir également que des éléments chimiques comme le glyphosate ou son métabolite, l’AMPA, sont très solubles dans l’eau et se trouvent ainsi facilement transférés dans les sols et les eaux superficielles des rivières.

Dans son communiqué de janvier, le CRIIGEN (1) demande aux autorités une révision des normes en vigueur. Jusqu’à présent les règles fixent, d’après le CRIIGEN, des seuils arbitraires pour l’AMPA, et s’appliquent au glyphosate sans tenir compte de la formulation, qui, comme le montre cette étude, peut notoirement en augmenter la toxicité. De son côté Monsanto France critique le protocole de l’étude dans une déclaration faite au journal Le Monde, estimant que ‘L’étude de M. Séralini détourne intentionnellement l’usage normal de Roundup afin de dénigrer le produit, alors que sa sécurité sanitaire est démontrée depuis trente-cinq ans à travers le monde’.

Reste à espérer que les chercheurs ont de bons avocats…

Elisabeth Leciak
1- Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie GENétique

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
musico
15 janvier 2009 - 0 h 00 min

Les decideurs de Monsanto sont des assacins en série. Ils devraient être en prison plutôt qu’au sein du bouvernement amériquain, puisque tout le monde le sait. Si on les laisses encore s’ammuser à nous piétiner, il se pourrait qu’ils tiennent un jour l’humanité en otage, car il saute aux yeux que c’est leur sinique but. Ses gens portent plainte contre leurs victimes et gagnent les procés, c’est déguelasse, sinique et ça les fait sûrement bien rire. Moi ça me fait vomir !


Matthieu69
15 janvier 2009 - 0 h 00 min

Oui, mais grâce au Roundup, on a de beaux jardins !
C’est quand même le plus important non ?
Certaines communes interdisent le désherbage chimique, notamment en Bretagne (Perros Guirec).


opaque
15 janvier 2009 - 0 h 00 min

Le Roundup ferait donc de beaux jardins…Certes, mais pas autant que le ciment,qui est le revètement idéal pour les très beaux jardins,qui ne tolèrent ni les mauvaises herbes, ni les arbres libres, ni les fleurs spontanées, ni rien de ce qui pousse en dehors de plates bandes étroites amoureusement arrosées de pesticides (si possible sur-dosés, car on ne sait jamais quelle limace menace…)

Le vilain jardin est sauvage depuis toujours;il n’y a pas de parasites, pas de traitements à y faire, le bois des nombreux arbres y meurt naturellement de viellesse.. on s’y croirait en pleine nature,ce qui est un comble pour un jardin…
J’avoue que mon jardin est très vilain: il reste là comme un con,encerclé par des jardins normaux, écrins de mauvais gout protégés par de hauts murs en parpaing crépi véritable, alors que les miens, de murs, sont en pierre de chez dame nature, quelle honte.

Je pensais donc,pour rentrer dans la normalité sociale en vigueur,aller voir de ce pas l’élagueur du coin pour transformer mon petit coin de paradis en un truc sans intéret mais avec beaucoup d’entretien, à commencer par le nettoyage au Kârcher du dimanche,les graines anti tout, les pulverisations contre le destin,les engrais à pelouses et le round up 3 fois par semaine pour éviter les repousses naturelles.
UN jardin de chez nous, en somme, façonné par un siècle de décervelage consummériste,ainsi soit il, Amen(et ne parlons pas des potagers et des agricomiques en tracteurs…)

ET oui, Monsanto and co et le messie, c’est tout simplement pareil:tant que le bon peuple (mes voisins,vous ?,moi??non,merci)reste stupidement consentant pour y croire encore,les pesticides croissent et se multiplient miraculeusement jusque dans la baguette de pain: il n’y a rien à redire à la religion, puisque c’est un dogme.
Donc concernant le Round up,chaque acheteur est un empoisonneur qui le sait parfaitement, mais s’il n’était pas conscient de son acte Dieu lui pardonnera car il ne sait pas ce qu’il fait, etc etc.tout ceci est bien rassurant et notre civilisation peut s’empoisonner sans regret.


musico
16 janvier 2009 - 0 h 00 min

L’article de opaque est transparent!
Une fois de plus, il suffirait que les gens n’achètent pas ces saloperies et on en fabriquerait plus.
Un consomateur(quel qu’il soit) est un acteur. Il ne tien qu’à nous de choirir le rôle du gentil hérot qui sauve le monde, au lieu du méchant qui veut le dominer ou le détruire.
Le problème c’est l’urgence.


taiga
18 janvier 2009 - 0 h 00 min

cher Monsanrisque, votre jardin doit être un microcosme magique odorant et bruissant, dernier petit refuge des fleurs dites sauvages (ou mauvaises herbes) insectes, oiseaux, hérissons, petits batraciens..et autres petites bestioles qui font chanter la vie. Résistez hein! Comme vous dites, si personne n’achète ces produits ils disparaîtront du marché. j’ai depuis longtemps banni tout pesticide, fongicide, et autres antibio. Si nos contemporains pouvaient voir quels ravages font les poisons qu’ils répandent d’une main leste sur le sol, en suivre la trace meurtrière de milliers de petites vies, les voir contaminer l’eau des rivières souterraines et revenir en finale dans leur assiette!
Monsanto ne peut ignorer la toxicité de ce qu’il commercialise! L’argent justifie-t-il vraiment tout??



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
57

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS