Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Namibie : la chasse aux phoques 2011 ouverte
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Namibie : la chasse aux phoques 2011 ouverte

Avec près de 38 000 phoques tués cette année sur un quota total de 400 000, le Canada n’est pas le seul Etat à s’obstiner dans la pratique de la chasse aux phoques, et ce malgré une perte de vitesse qui se confirme. En effet, le 1er juillet dernier, la chasse aux phoques 2011 s’est ouverte sur les plages de Namibie, en Afrique australe. Selon l’organisation Ifaw, plus de 80 000 bébés phoques et 6000 mâles adultes y sont condamnés à mourir sous les coups de gourdin et de fusil, si l’on se fie au quota autorisé pour cette année. Considérée comme la seconde plus vaste au monde après celle du Canada, cette chasse cible les colonies de phoques à fourrure du Cap. Unique dans l’hémisphère sud, elle doit se poursuivre jusqu’au 15 novembre prochain. Les bébés sont majoritairement tués pour leur peau alors que les organes génitaux des adultes sont vendus pour leurs vertus aphrodisiaques à destination de l’Extrême Orient.

Si la chasse et la mise à mort d’adultes et de bébés phoques non sevrés sont en soi des activités cruelles, on peut légitimement s’interroger sur les conditions dans lesquelles se déroule cette traque. En effet, contrairement au Canada, le gouvernement namibien n’autorise pas les groupes de protection animale à assister en tant qu’observateurs à la chasse aux phoques. Largement réprouvée par l’opinion publique, la chasse aux phoques est également de moins en moins viable commercialement parlant. Confrontée à un nombre croissant de pays interdisant le commerce des produits dérivés de phoques, cette industrie doit désormais faire face à la chute du prix des peaux. A l’heure actuelle, trente pays, incluant l’Union européenne, n’autorisent plus la vente de produits dérivés du phoque, y compris ceux en provenance de Namibie.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
dieselstop
11 juillet 2011 - 0 h 00 min

La bêtise et la cruauté toujours à l’honneur!






à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS