Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Naissance des bébés phoques canadiens et début de la chasse
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Naissance des bébés phoques canadiens et début de la chasse

Pour mettre au monde leur unique petit, de la fin février à la mi-mars, les femelles phoques du Groenland se regroupent sur l’océan gelé de la côte Est du Canada. Allaités pendant une douzaine de jours, les jeunes sont ensuite sevrés brusquement et commencent à muer, perdant ainsi leur fourrure blanche.

L’arrivée des ‘blanchons’ précède de peu l’ouverture de la plus grande chasse aux mammifères marins du monde. Le quota de chasse pour cette espèce est fixé à 975 000 captures sur trois ans, de 2003 à 2005, cette année près de 320 000 jeunes phoques devraient ainsi être tués.

Pour les chasseurs, une véritable course contre la montre s’engage, la législation leur interdisant de tuer des animaux non-sevrés. A cette période, la fourrure des jeunes phoques perd de sa valeur avec la disparition de sa blancheur immaculée.

Des bateaux, assez larges pour transporter plusieurs motoneiges, sont utilisés pour permettre d’accéder à une zone de chasse étendue. Certains bateaux sont même équipés d’un hélicoptère pour repérer les troupeaux de phoques sur les étendues glacées.

Le phoque du Groenland est une espèce abondante, séparée en trois populations dont la plus importante est celle de l’Atlantique Nord-Ouest situé au large du Canada. La population du phoque du Groenland est considérée en bonne santé et abondante. Depuis 1970, elle a presque triplé, atteignant 5,2 millions d’individus, selon le plus récent relevé effectué en 1999. Un nouveau relevé sera effectué en 2005 pour vérifier le bon état des populations et définir le quota de chasse des années à venir.

Pour l’association IFAW (fonds international pour la protection des animaux), engagée de longue date dans la protection des phoques, la naissance annuelle des phoques est un spectacle exceptionnel, qui inspire le respect et devrait être une source de fierté pour les Canadiens. F. O’Regan, membre de IFAW, précise que ‘L’opposition à cette chasse est réellement un conflit de valeurs, entre ceux qui accordent une valeur économique à un phoque et ceux qui protègent la faune sauvage pour les générations futures.’

Il est vrai que, outre l’aspect écologique, l’enjeu est économique avec un apport de 30 millions de dollars par an à Terre-Neuve-et-Labrador et un marché en expansion avec, à côté des traditionnels consommateurs que sont la Norvège, le Danemark et la Chine, des pays comme la Russie, l’Ukraine et la Pologne qui permettent aux chasseurs canadiens d’envisager l’avenir sereinement.

Néanmoins, une coalition internationale est en train de se former pour organiser le boycottage des produits canadiens de la mer, qui débutera au début de la campagne de chasse, d’ici un mois. Simultanément, le 14 mars prochain, des manifestations auront lieux devant les ambassades canadiennes d’une trentaine de pays.

Alex Belvoit

Photos © IFAW

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
146

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS